Israël porte plainte concernant la couverture par la BBC des violences à Gaza
Rechercher

Israël porte plainte concernant la couverture par la BBC des violences à Gaza

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères accuse le média britannique de mensonges délibérés

Raphael Ahren est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Capture d'écran d'un titre et d'un article sur la page d'accueil de la BBC ayant suscité une plainte du porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, le 9 août 2018. (Twitter)
Capture d'écran d'un titre et d'un article sur la page d'accueil de la BBC ayant suscité une plainte du porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, le 9 août 2018. (Twitter)

Le ministère israélien des Affaires étrangères a accusé jeudi matin la BBC de mentir délibérément au sujet des récentes violences à Gaza et dans le sud d’Israël, annonçant qu’Israël avait tué une femme enceinte et son enfant à Gaza, en omettant de préciser qu’il s’agissait de représailles suite à des tirs de roquettes palestiniens antérieurs.

Le porte-parole du ministère, Emmanuel Nahshon, a déclaré qu’il avait demandé à l’ambassade d’Israël à Londres de déposer une plainte écrite contre le radiodiffuseur.

Répondant à un tweet sur un article de la BBC intitulé « Les frappes aériennes israéliennes tuent une femme enceinte et son bébé », Nahshon a annoncé que ce titre était « délibérément trompeur !!! Israël a réagi après le lancement de plus de 100 roquettes dans le sud d’Israël qui ont visé et blessé des civils. Changez-le immédiatement !!!  »

Peu de temps après le tweet, la BBC a légèrement changé le titre, bien que rien n’indiquat que cela intervenait suite aux protestations. Au moment de la publication, on pouvait lire: « Les frappes aériennes de Gaza tuent une femme et un enfant après que des roquettes ont frappé Israël. »

Malgré le changement, l’ambassade d’Israël à Londres va toujours porter plainte contre la BBC, a déclaré Nahshon au Times of Israël, arguant que le tweet original était toujours en ligne.

Les informations auxquelles se réfère la BBC proviennent d’une citation d’officiels du ministère de la Santé contrôlé par le Hamas à Gaza, ceux-ci-ci ayant déclaré que les frappes israéliennes ont tué une femme enceinte et sa fille d’un an dans la zone de Jafarawi dans le centre de Gaza.

Nahshon n’a pas répondu aux questions des journalistes qui lui demandaient s’il contestait les faits relatés dans l’article de la BBC ou s’il parlait seulement des tirs de roquettes de Gaza sur Israël, ayant déclenché les frappes israéliennes sur l’enclave côtière.

Plus de 150 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur Israël depuis mercredi soir. La plupart des projectiles ont touché des zones ouvertes, mais sept personnes ont été blessées, dont une sérieusement. En réponse à ces attaques, l’armée israélienne a frappé plus de 140 cibles du Hamas à Gaza pendant la nuit, selon son porte-parole.

Stuart Winer et Judah Ari Gross ont contribué à cet aricle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...