Israël procède à l’explosion d’un champ de mines près d’une implantation
Rechercher

Israël procède à l’explosion d’un champ de mines près d’une implantation

Le ministre de la Défense a déclaré que de nouveaux logements devraient être construits sur ce terrain situé à proximité de Karnei Shomron

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Ce mardi, une unité du ministère de la Défense a procédé au déminage d’un champ de mines situé à proximité de l’implantation de Karnei Shomron, ouvrant la voie à l’expansion de cette communauté juive du nord de la Cisjordanie.

L’Autorité nationale israélienne de l’action contre les mines a fait exploser 13 mines antipersonnel cachées sous terre depuis près de 70 ans, a déclaré Yigal Lahav, président du conseil local de Karnei Shomron, dans un message publié sur Facebook.

Les détonations entraient dans le cadre d’une vaste opération du ministère de la Défense visant à faire exploser quelque 2 200 autres mines terrestres à travers toute la Cisjordanie.

L’idée du projet a été lancée il y a un an, quand une de ces mines s’est déclenchée de manière inattendue, causant un incendie qui a brûlé six caravanes dans l’avant-poste de Ramat Gilad, un quartier de Karnei Shomron.

« Quand je suis devenu ministre de la Défense, j’ai promis l’extension des implantations. Aujourd’hui, nous avons tenu notre promesse », a tweeté le ministre de la Défense Avigdor Liberman.

« Prochainement à Karnei Shomron, à la place du champ de mines, nous construirons de nouveaux logements », a-t-il ajouté.

Cependant, aucun plan de construction n’est actuellement à l’étude et ces terres se trouvent toujours en cours d’enregistrement par les responsables de l’implantation.

Yigal Lahav a néanmoins déclaré que l’opération de mardi permettrait la construction d’au moins 1 200 logements.

Le ministre adjoint à la Défense, Eli Ben Dahan (HaBayit HaYehudi), qui a dirigé le projet, a écrit dans un message publié sur Facebook que l’opération de déminage à travers la Cisjordanie permettrait à un million de Juifs de vivre au-delà de la Ligne verte.

« Construire en Judée et Samarie n’est pas un gros mot ; c’est notre devoir envers les citoyens de l’Etat », a-t-il dit, se référant à la Cisjordanie par son nom biblique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...