Rechercher

Israël remporte l’or au marathon par équipes aux Championnats d’Europe d’athlétisme

50 ans après le massacre des Jeux olympiques de Munich, Marhu Teferi et Gashau Ayale ont aussi décroché l'argent et le bronze en individuel

De gauche à droite : Les médaillés d'or, l'Israélien Maru Teferi, l'Israélien Gashau Ayale, l'Israélien Omer Ramon, l'Israélien Yimer Getahun et l'Israélien Girmaw Amare célébrant sur le podium après le marathon masculin lors des Championnats européens d'athlétisme à Munich, dans le sud de l'Allemagne, le 15 août 2022. (Crédit : Ina Fassbender/AFP)
De gauche à droite : Les médaillés d'or, l'Israélien Maru Teferi, l'Israélien Gashau Ayale, l'Israélien Omer Ramon, l'Israélien Yimer Getahun et l'Israélien Girmaw Amare célébrant sur le podium après le marathon masculin lors des Championnats européens d'athlétisme à Munich, dans le sud de l'Allemagne, le 15 août 2022. (Crédit : Ina Fassbender/AFP)

Israël a remporté l’or lundi dans l’épreuve du marathon masculin par équipes aux Championnats d’Europe d’athlétisme à Munich, un succès extraordinaire qui intervient exactement 50 ans après le massacre des athlètes israéliens aux Jeux olympiques dans la même ville.

L’Israélien Marhu Teferi a également remporté une médaille d’argent lors de la compétition, tandis que son compatriote Gashau Ayale a décroché une médaille de bronze.

Outre Teferi et Ayale, qui sont tous deux des Israéliens nés en Éthiopie, les autres membres de l’équipe médaillée d’or étaient Omer Ramon, Yimer Getahun et Girmaw Amare.

Cette belle performance d’Israël intervient 50 ans après l’assassinat de 11 athlètes israéliens par des terroristes palestiniens lors des Jeux olympiques de Munich en 1972.

« C’est très excitant pour moi. Je suis très heureux de cette réussite », a déclaré Teferi aux journalistes après la course.

« Une réussite lors des championnats européens », a déclaré le ministre de la Culture et des Sports, Chili Tropper, dans un communiqué félicitant les athlètes : « Des réalisations formidables pour Israël. Nous sommes fiers de vous ! »

Le Comité olympique israélien a déclaré dans un communiqué qu’il était « ému aux larmes de vivre la poursuite du sport israélien sur le sol de Munich », 50 ans après le massacre.

Les médailles par équipe sont attribuées au pays dont les trois coureurs les plus rapides ont réalisé le meilleur temps combiné. L’équipe israélienne a remporté l’or en 6h31’48. La médaille d’argent est allée à l’Allemagne et l’Espagne a remporté le bronze.

De gauche à droite : Le lauréat de la médaille d’argent, l’Israélien Maru Teferi, le lauréat de la médaille d’or, l’Allemand Richard Ringer, et le lauréat de la médaille de bronze, l’Israélien Gashau Ayale, sur le podium après le marathon masculin lors des Championnats d’Europe d’athlétisme à Munich, dans le sud de l’Allemagne, le 15 août 2022. (Crédit : Ina Fassbender/AFP)

Le titre du marathon masculin est revenu au pays hôte, l’Allemagne, grâce à Richard Ringer, qui a réalisé une dernière course extraordinairement bien jugée, dépassant Teferi et remportant l’or.

Devant des milliers de spectateurs, Ringer a réalisé un chrono de 2h10’21. Teferi a franchi la ligne d’arrivée deux secondes plus tard, suivi par Ayale, six secondes plus loin.

Dans l’épreuve du marathon féminin, la coureuse israélienne Maor Tiyouri a terminé à la 28e place avec un chrono de 2h38’04.

Plus tard dans la journée de lundi, l’épouse de Teferi, Selamawit, a participé à l’épreuve du 10 000 mètres aux côtés d’une autre coureuse éthiopienne israélienne, Lonah Chemtai Salpeter, qui a remporté une médaille de bronze dans cette course.

Le mois dernier, la coureuse d’origine kenyane a remporté la médaille de bronze lors du marathon féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Eugene, dans l’Oregon, en terminant la course avec un temps de 2h20’18. Son résultat est un record national pour les championnats du monde.

Les Teferi ont représenté Israël aux Jeux de Tokyo 2020, où Marhu a terminé 13e dans l’épreuve du marathon, le meilleur classement jamais obtenu par un athlète israélien. Il est également le détenteur du record israélien du marathon. La même année, Chemtai Salpeter était pressentie comme l’une des favorites pour le marathon féminin, et a été en tête du peloton pendant une grande partie de la course. Mais à quatre kilomètres de l’arrivée, elle s’est arrêtée sur le bord de la piste après avoir ressenti de fortes douleurs dues à des crampes menstruelles.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...