Israël rendra deux dépouilles de 2 femmes terroristes
Rechercher

Israël rendra deux dépouilles de 2 femmes terroristes

Tharwat al-Shaarawi, 72 ans, a tenté de percuter des soldats ; Maram Ramiz Hassouna, 19 ans, a essayé de poignarder un officier

Les forces de sécurité sur les lieux d'une attaque au couteau menée par un adolescent palestinien dans l'implantation cisjordanienne de Kiryat Arba le 13 décembre 2015 (Crédit : Capture d'écran)
Les forces de sécurité sur les lieux d'une attaque au couteau menée par un adolescent palestinien dans l'implantation cisjordanienne de Kiryat Arba le 13 décembre 2015 (Crédit : Capture d'écran)

Israël devrait remettre les corps de deux terroristes palestiniennes à leurs familles, a indiqué Sky News Arabic mardi.

Tharwat al-Shaarawi, 72 ans, une veuve de la ville de Hébron en Cisjordanie, dont le mari a été tué pendant la première Intifada, a été neutralisé par les troupes présentes sur place alors qu’elle essayait de percuter avec sa voiture des soldats de Tsahal à l’intersection de Halhoul, près de Hébron au début du mois de novembre.

Elle est décédée plus tard à l’hôpital.

Maram Ramiz Hassouna, 19 ans, de Naplouse, a été abattue le 1er décembre, alors qu’elle aurait tenté de poignarder un officier de l’armée à un barrage à proximité de l’implantation d’Einav dans le nord de la Cisjordanie.

Israël a remis vendredi la dépouille de Hadil Wajia, 16 ans, qui a été tuée le 23 novembre quand elle et son cousin de 14 ans, Nurhan Awad, ont poignardé et blessé un Palestinien âgé dans la rue Jaffa à Jérusalem, pensant qu’il était juif.

Le corps d’Awad a été rendu à sa famille suite à l’approbation du gouvernement, a indiqué l’armée israélienne. Le corps est passé vendredi après-midi par le checkpoint de Qalandiya entre Jérusalem et est arrivé dans la ville de Ramallah en Cisjordanie.

Le ministère de la Défense d’Israël a autorisé le retour des corps de terroristes tués sur les lieux des attaques par les forces de sécurité israéliennes à condition que les funérailles ne deviennent pas des rassemblements de masse, de peur que les rassemblements ne deviennent violents.

Egalement vendredi, la famille du terroriste arabe israélien, Muhanad Alukabi, du village bédouin de Hura dans le Néguev, a également été informée que son corps leur serait rendu, a indiqué le site Walla.

Alukabi a tué un soldat de Tsahal et en a blessé 11 autres dans une attaque terroriste le 18 novembre dans la gare routière de Beer Sheva. Il a été enterré samedi soir lors de funérailles de nuit à Hura.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...