Israël riposte au tir de roquette en provenance de Gaza
Rechercher

Israël riposte au tir de roquette en provenance de Gaza

L'aviation a bombardé des cibles dans le nord de la bande de Gaza ; Les passages d'Erez et de Kerem Shalom ont été fermés

Une explosion  dans le ciel de Gaza dans un raid aérien en 2012 (Abed Rahim Khatib / Flash90)
Une explosion dans le ciel de Gaza dans un raid aérien en 2012 (Abed Rahim Khatib / Flash90)

Des avions israéliens ont frappé des cibles dans la bande de Gaza tôt dimanche matin dans une apparente attaque de représailles, quelques heures après qu’une roquette tirée depuis l’enclave côtière palestinienne ait explosé dans le sud d’Israël, selon des sources palestiniennes.

Les cibles atteintes sont situées dans le nord de la bande de Gaza, selon des temoignages.

Aucune victime n’a été signalée et il n’est pas clair pour le moment quelles étaient exactement les cibles du raid aérien.

L’armée israélienne a confirmé dans un communiqué qu’il avait frappé des cibles d’ « infrastructure terroriste » dans le nord de Gaza.

L’armée a également dit qu’elle allait fermer les points de passage d’Erez et de Kerem Shalom avec la bande de Gaza, dans une apparente mesure punitive.

« Le ministre de la Défense a demandé à ce que les deux points de passage soient fermés », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué. « La décision de rouvrir les points de passage sera prise sur la base d’une évaluation de la situation et conformément aux considérations de sécurité ».

Samedi soir, au moins une roquette tirée depuis Gaza a atterri dans un terrain vague près d’Ashkelon, où les résidents ont affirmé avoir entendu au moins une explosion.

Aucun blessé ou dommage n’a été signalé.

Un groupe terroriste salafiste qui est en désaccord avec le gouvernement du Hamas à Gaza a revendiqué la responsabilité de la roquette tirée samedi sur le sud d’Israël.

La semaine passée a vu une légère hausse d’échanges de ce type autour la bande de Gaza, les Palestiniens tirant, et l’aviation israélienne répliquant quelques heures plus tard en ciblant des bâtiments appartenant au Hamas.

Vendredi, l’armée israélienne a déployé au moins deux batteries anti-missiles Dôme de Fer dans le sud d’Israël, deux jours après que trois roquettes aient été lancées sur Israël depuis la bande de Gaza.

Une unité de défense anti-missile a été postée près de la ville portuaire d’Ashdod et une autre près de la ville méridionale de Netivot.

La Dixième chaîne israélienne a également mentionné une troisième batterie installée près d’Ashkelon.

Des sources militaires ont dit être préoccupées par le groupe salafiste affilié à l’État islamique qui tire de façon provocante sur Israël – violant la trêve mise en place après la guerre de l’été dernier – avec l’intention probable de déclencher des représailles israéliennes contre le régime en place à Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...