Israël rouvre la zone de pêche au large de Gaza
Rechercher

Israël rouvre la zone de pêche au large de Gaza

La réouverture intervient quelques heures avant l'annonce par l'Autorité palestinienne du maintien ou de l'annulation des élections en Cisjordanie et à Gaza

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des pêcheurs palestiniens naviguent en Méditerranée depuis la ville de Gaza, le 18 juin 2019. (Mahmud Hams/AFP)
Des pêcheurs palestiniens naviguent en Méditerranée depuis la ville de Gaza, le 18 juin 2019. (Mahmud Hams/AFP)

L’armée israélienne a rouvert jeudi la zone de pêche au large de la bande de Gaza, en mer Méditerranée, après trois jours de fermeture à la suite de tirs de roquettes depuis l’enclave palestinienne vers Israël.

« Suite à des consultations sécuritaires, il a été décidé de rouvrir la zone de pêche jusqu’à 15 miles » nautiques (environ 28 km), a indiqué dans un communiqué le Cogat, organe relevant du ministère israélien de la Défense et chargé des opérations civiles dans les Territoires palestiniens.

Le Cogat avait annoncé lundi la fermeture « complète » de la zone de pêche jusqu’à nouvel ordre après le tir de plus de quarante roquettes en trois jours depuis la bande de Gaza vers Israël.

« Le retour de cette politique civile envers la bande de Gaza est conditionné par le maintien du calme et de la stabilité sécuritaire », a déclaré le COGAT dans un communiqué.

La décision d’Israël de rouvrir la zone de pêche est intervenue quelques heures avant l’annonce par l’Autorité palestinienne du maintien ou de l’annulation des élections en Cisjordanie et à Gaza.

L’armée israélienne craint qu’une annulation des élections, que l’Autorité palestinienne imputerait vraisemblablement au refus d’Israël d’autoriser les scrutins à Jérusalem-Est, n’entraîne une vaste flambée de violence en Cisjordanie et à Gaza.

Entre vendredi dernier et lundi, au moins 41 roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza vers l’Etat hébreu.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...