Israël se fige pour Yom HaShoah
Rechercher

Israël se fige pour Yom HaShoah

Les Israéliens se sont recueillis à l'extérieur des commerces et bureaux, ainsi que les élèves et les étudiants dans tous les établissements scolaires et universitaires

  • Des gens immobiles sur la plage de Tel Aviv, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
    Des gens immobiles sur la plage de Tel Aviv, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Miriam Alster / Flash90)
  • Des gens immobiles au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)
    Des gens immobiles au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)
  • Des gens immobiles au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)
    Des gens immobiles au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi / Flash90)
  • Des gens immobiles à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Des gens immobiles à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
  • Des gens immobiles à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
    Des gens immobiles à Jérusalem, pendant la sirène de deux minutes à travers Israël marquant le jour du souvenir de la Shoah, le 8 avril 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

La vie s’est figée dans tout Israël pendant deux minutes ce jeudi à 10H00 (07H00 GMT) au son des sirènes, pour marquer la journée de la Shoah en mémoire aux six millions de victimes juives du nazisme durant la Seconde Guerre mondiale.

Comme chaque année, les automobilistes sont descendus de leur voiture, les autobus se sont arrêtés de même que les piétons dans les rues. 

Les Israéliens se sont recueillis à l’extérieur des commerces et bureaux, et sur leurs balcons, ainsi que les élèves et les étudiants dans tous les établissements scolaires et universitaires.  

Mercredi soir, une cérémonie s’est tenue à Yad Vashem, mémorial de la Shoah à Jérusalem, en présence notamment du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a affirmé qu’Israël s’opposerait à tout accord qui permettrait à l’Iran de développer des armes nucléaires, et du président Reuven Rivlin.

« Un accord avec l’Iran qui ouvrirait la voie aux armes nucléaires (…) ne serait d’aucune façon contraignant pour nous », a-t-il déclaré. « Pendant l’Holocauste, nous n’avions ni la capacité de nous défendre ni la souveraineté pour le faire », a ajouté M. Netanyahu. « Aujourd’hui nous avons un État, une force de défense et nous avons le droit plein et naturel en tant qu’État souverain du peuple juif de nous défendre contre nos ennemis. »

Yom HaShoah est l’une des dates les plus solennelles du calendrier israélien. Les survivants assistent habituellement aux cérémonies du souvenir, partageant leurs histoires avec les adolescents, et prennent part à des marches de commémoration organisées dans les anciens camps de concentration d’Europe.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...