Israël sera inclus dans le réseau privé Microsoft de fibre optique
Rechercher

Israël sera inclus dans le réseau privé Microsoft de fibre optique

La start-up nation et 30 autres pays rejoindront le réseau mondial du géant de l'informatique afin d'accélérer leur accès aux services de cloud

Cette photo du 3 juillet 2014 montre le logo de Microsoft devant le centre de visiteur de Microsoft à Redmond, Washington. (AP Photo Ted S. Warren, File)
Cette photo du 3 juillet 2014 montre le logo de Microsoft devant le centre de visiteur de Microsoft à Redmond, Washington. (AP Photo Ted S. Warren, File)

Israël sera inclus dans un projet de Microsoft qui permettra aux utilisateurs locaux de se connecter à un réseau privé de fibre optique – le deuxième plus important dans le monde – en leur offrant un meilleur accès aux services de cloud proposé par le géant américain de la technologie.

Mercredi, Microsoft a dit qu’Israël figurait parmi les 31 pays qui participeront au projet Edge node de Microsoft. Le réseau de fibre optique de Microsoft est le deuxième plus long au monde, derrière celui du département américain de la Défense. Il s’agit d’un réseau privé à haute vitesse, et il connecte plusieurs régions dans le monde, a expliqué l’entreprise.

Rejoindre le réseau améliorera l’expérience des utilisateurs vivant dans ces pays, en leur donnant une plus grand vitesse pour des applications urgentes et en leur permettant d’utiliser des services d’intelligence artificielle plus avancés, profitant ainsi mieux des services du cloud de Microsoft, a déclaré le géant américain dans un communiqué.

Le temps de latence lors d’une connexion à des services à base de cloud peut entraver l’adoption du cloud ou la migration. Dans la plupart des cas, cela s’explique par des connexions internet commerciales qui ne sont pas adaptées aux besoin des clouds mondiaux contemporains.

Microsoft étend ce réseau et accélère l’accès au cloud en ajoutant des régions, ou ce qu’il appelle des « site atouts », qui sont situés stratégiquement dans le monde, a déclaré le géant de la technologie dans un message de mercredi annonçant les nouveaux « sites atouts » à venir, dont Israël.

L’ajout de 31 nouveau « sites atouts » portera le nombre total à plus de 150 à travers plus de 50 pays, notait le post.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...