Israël sort le Brésil, et accède à la finale des qualifications des mondiaux de baseball
Rechercher

Israël sort le Brésil, et accède à la finale des qualifications des mondiaux de baseball

En 2012, l'équipe inaugurale israélienne du Mondial de Baseball Classique avait manqué de peu de faire le tournoi, un événement ayant lieu tous les 4 ans comme la Coupe du Monde de football

Un joueur de l'équipe israélienne dans le tournoi WBC lors d'un match contre le Brésil le 23 septembre, 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Un joueur de l'équipe israélienne dans le tournoi WBC lors d'un match contre le Brésil le 23 septembre, 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Cinq lanceurs combinés à 3 frappeurs et à Cody Decker qui a mener le jeu et qui avec une balle amortie a envoyé Israel grâce à une victoire 1-0, dans les qualifications du Mondial de Baseball Classique et vers une place pour les finales.

Corey Baker a concédé une frappe sur 5 manches, et Brad Goldberg a obtenu son second sauvetage du tournoi lors d’une victoire au Parc MUA, à Brooklyn sur Coney Island.

Israel devrait vraisemblablement rencontrer soit le Brésil une seconde fois ou l’Angleterre, qu’ils avaient battus 5-2 lors du match d’ouverture le Jeudi, dans la finale à 18h00 Dimanche (le jeu sera retransmis en direct sur le site worldbaseballclassic.com).

Le champion des qualifications de Brooklyn jouera en mars en Corée du Sud.

En 2012, l’équipe inaugurale israélienne du Mondial de Baseball Classique avait manqué de peu de faire le tournoi, un événement ayant lieu tous les 4 ans comme la Coupe du Monde.

La balle frappée en flèche de Decker, au centre du terrain a marqué Nate Freiman, qui a doublé et prenait l’avantage dans la 4e manche et s’avança vers la 3e base suite à une erreur du Brésilien en première base consécutive d’une balle bondissante.

« Chaque passage est précieux, » a dit Decker (qui joue dans l’équipe des Red Sox de Boston, et est un ancien joueur majeur chez les Padres de San Diego) lorsqu’on l’interrogea sur ses points gagnant à la batte.

« Les résultats que j’obtiens, ou que quiconque obtient sont ceux de l’ensemble de l’équipe. Cela ne veut rien dire de plus pour moi que si c’était Nate ou Ryan qui les avaient marqués ».

Ryan Sherriff arriva comme un soulagement avec seulement 2 fautes sur les 8 manches, et a échappé à une première puis seconde balle longue quand Decker, jouant la troisième base, a marqué un grand coup le coureur brésilien, courant vers la base au sol.

Goldberg frappa une neuvième manche parfaite avec une seule balle faute.

Israël n’a seulement eu que 3 frappes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...