Israël va doter les étudiants autistes de compétences en cybersécurité
Rechercher

Israël va doter les étudiants autistes de compétences en cybersécurité

L'initiative espère intégrer les personnes handicapées dans ce secteur, demandeur de main d'œuvre

Soldats et officiers de l'unité 9900 de la Direction du renseignement militaire de l'armée israélienne, qui a intégré des soldats autistes dans son unité d'interprétation de photographies aériennes. (Crédit photo : Unité du porte-parole de l'armée israélienne)
Soldats et officiers de l'unité 9900 de la Direction du renseignement militaire de l'armée israélienne, qui a intégré des soldats autistes dans son unité d'interprétation de photographies aériennes. (Crédit photo : Unité du porte-parole de l'armée israélienne)

Un premier cours de formation à la cybersécurité pour les personnes handicapées a été organisé en Israël, dirigé et financé par la Direction nationale de la cybersécurité et le ministère des Affaires sociales, afin d’élargir la réserve de talents dans ce secteur.

La première promotion du cours comprendra 16 étudiants autistes âgés de 21 ans et plus.

Il s’agit d’une initiative de Ram Levy, PDG de la société de cybersécurité Konfidas, qui vise à permettre aux personnes handicapées de s’intégrer dans ce secteur, où la demande de travailleurs qualifiés est élevée.

Le programme de formation durera environ deux mois et comprendra environ 250 heures d’apprentissage théorique et une formation pratique.

Les cours théoriques seront dispensés par le ministère du Travail et des Affaires sociales au sein du See Security College, et la formation pratique sera assurée par des mentors professionnels fournis par des entreprises qui ont rejoint l’initiative. Il s’agit notamment d’Israel Electric Corporation, de Facebook Israel, de Bank Hapoalim Ltd. et d’Israel Discount Bank Ltd, selon un communiqué.

La formation sera axée sur la transmission aux étudiants des compétences nécessaires pour l’un des postes de cybersécurité les plus recherchés – inspecteur du Centre des opérations de sécurité, selon le communiqué.

A la fin de la formation, les étudiants passeront les examens d’accréditation fixés par la cyberdirection et les candidats retenus obtiendront un diplôme en cybersécurité.

Les diplômés pourront également obtenir des stages dans les entreprises qui les parrainent pour leur permettre d’acquérir de l’expérience professionnelle et, éventuellement, d’obtenir un emploi dans ces entreprises, indique le communiqué.

« Lorsque les diplômés de cette formation s’intégreront au marché du travail, nous serons en mesure de boucler un cercle entier de contribution à la communauté, d’accroître la productivité de l’économie et de renforcer la cyber-résistance de l’économie israélienne », a déclaré Ariel Hovav de la Direction nationale du cyberespace dans le communiqué.

En 2015, l’unité 9900 de l’armée israélienne, chargée de déchiffrer les images satellitaires et autres, a commencé à employer des soldats volontaires atteints d’autisme qui se sont avérés être des experts dans le décodage des images.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...