Israël va ouvrir sa première université pour étudiants autistes
Rechercher

Israël va ouvrir sa première université pour étudiants autistes

Les études pré-doctorales du BE Academic College prépareront aussi les personnes avec des troubles d’apprentissage au monde du travail

Le campus du lycée de Beit Ekstein à Givatayim. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le campus du lycée de Beit Ekstein à Givatayim. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La première université d’Israël destinée spécifiquement aux étudiants souffrant d’autisme, du syndrome d’Asperger ou de troubles d’apprentissage complexes devrait ouvrir en mars 2016.

Selon le site d’informations NRG, le BE Academic College sera une collaboration entre Beit Ekstein, une organisation qui fournit des services à des personnes ayant divers troubles d’apprentissage ou du développement, et l’université ouverte, une institution d’éducation à distance avec des locaux dans tout le pays.

« D’une étroite familiarité avec le monde des étudiants ayant des troubles de l’apprentissage est venue la mise en place du BE Academic College, dont l’objectif est de rendre l’éducation académique possible en construisant un programme de soutien adapté », a déclaré Beit Ekstein dans un communiqué annonçant l’ouverture prochaine de l’institution.

La nouvelle institution sera hébergée sur le campus de Beit Ekstein à Givatayim, en banlieue de Tel Aviv. Elle offrira trois parcours interdisciplinaires qui prépareront sa population cible au monde du travail. Les programmes annoncés par l’académie sont psychologie et éducation, économie et informatique, et psychologie et communications.

L’une des caractéristiques de la nouvelle université sera l’élimination des critères d’admission, donnant aux personnes avec des troubles de l’apprentissage ou du développement une chance de commencer à étudier pour un diplôme sans conditions préalables.

En plus d’offrir une instruction spécialisée dans leur domaine d’étude aux étudiants, les programmes fourniront aussi des ateliers sur les métiers et des conseils sur la planification pour le monde extérieur. De plus, les étudiants auront un soutien pour leurs besoins émotionnels et sociaux.

Après avoir achevé le programme de quatre ans, les étudiants recevront un diplôme de l’université ouverte, une institution officiellement accréditée par le conseil de l’éducation supérieure israélien.

Sur son site internet, Beit Ekstein s’auto-décrit comme un pionnier du concept d’inclusion en Israël pour les personnes avec les handicaps suivants : retards mentaux, lésions cérébrales bénignes, troubles de l’apprentissage, autisme et syndrome d’Asperger. L’organisation fournit à ces populations une aide pour l’hébergement, l’emploi et les services éducatifs.

L’organisation gère un certain nombre d’écoles élémentaires et de lycées dans le pays, dont deux à Givatayim.

Selon la société israélienne des enfants autistes, un bébé israélien sur 100 est diagnostiqué autiste chaque année. Des initiatives liées à l’autisme et aux troubles de l’apprentissage ont récemment été mises en place en Israël.

L’armée israélienne a commencé à proposer des opportunités aux soldats autistes avec son programme Roim Rachok (« Voir loin »), les incorporant dans les unités de renseignement où ils déchiffrent les photos de reconnaissance aérienne pour fournir des informations aux soldats combattants en amont des missions.

Roim Rachok aide les personnes autistes à intégrer l'armée israélienne et leur permet de servir à des positions clés (Crédit : Autorisation de l'armée israélienne)
Roim Rachok aide les personnes autistes à intégrer l’armée israélienne et leur permet de servir à des positions clés (Crédit : Autorisation de l’armée israélienne)

D’autres programmes forment des candidats à être des électriciens militaires, qui gèrent des outils comme des lunettes de vision nocturne, ou des techniciens optiques, qui travaillent avec des binoculaires.

En août, le premier centre de recherche sur l’autisme du Moyen-Orient a été établi à Jérusalem par l’université hébraïque et le centre médical Hadassah.

Le centre sur l’autisme est un effort collaboratif et pluridisciplinaire impliquant plusieurs facultés des deux institutions, ancré à la faculté de médecine de l’université hébraïque.

Le centre rassemble en une communauté des recherches de pointe, des services cliniques, des formations de pointe, et de l’éducation pour les professionnels et les parents.

David Shamah et Ben Sales ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...