Israël/Palestiniens : Sissi souligne les efforts de l’Egypte pour la paix
Rechercher

Israël/Palestiniens : Sissi souligne les efforts de l’Egypte pour la paix

"L'engagement sérieux de l'Egypte avait pour objectif de briser l'impasse dans laquelle se trouvent les efforts de paix," a déclaré le président égyptien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi est au pouvoir depuis 2013, après avoir destitué Mohammed Morsi, lié aux Frères musulmans. (Crédit : CC BY SA 3.0)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi est au pouvoir depuis 2013, après avoir destitué Mohammed Morsi, lié aux Frères musulmans. (Crédit : CC BY SA 3.0)

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a souligné jeudi les « sérieux » efforts diplomatiques de son pays pour « briser l’impasse » dans laquelle se trouve le processus de paix entre Palestiniens et Israéliens, après une visite en Israël du chef de la diplomatie égyptienne.

M. Sissi avait lancé en mai un appel inédit aux Palestiniens et aux Israéliens pour une reprise du processus de paix, qui avait été suivi, début juillet, par la première visite en Israël d’un chef de la diplomatie égyptienne en neuf ans.

Il a expliqué jeudi que « l’engagement sérieux de l’Egypte avait pour objectif de briser l’impasse dans laquelle se trouvent les efforts de paix ».

« C’est un effort sincère, qui met tout le monde devant ses responsabilités, et met en garde contre les conséquences du retard pris pour arriver à la paix et les conséquences d’une dégradation de la situation », a averti M. Sissi lors d’une allocution retransmise à la télévision publique.

Paris tente actuellement de mettre sur pied d’ici la fin de l’année une conférence internationale pour relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis l’échec en avril 2014 de la dernière initiative américaine.

En mai, M. Sissi avait également indiqué qu’une paix durable entre Israéliens et Palestiniens permettrait de réchauffer les relations entre son pays et Israël.

L’Egypte est devenue en 1979 le premier pays arabe -et l’un des deux seuls à ce jour avec la Jordanie- à avoir signé un accord de paix avec Israël. Les relations entre les deux pays restent toutefois un sujet sensible dans l’opinion publique et les médias égyptiens.

Lors de son déplacement en Israël, le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Choukri avait rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, plaidant en faveur « de démarches sérieuses pour établir des mesures de confiance » entre Palestiniens et Israéliens.

Il avait par ailleurs estimé que le règlement du conflit israélo-palestinien aurait « un impact significatif et considérable sur la situation globale dans la région du Moyen-Orient ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri à Jérusalem, le 10 juillet 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à droite) et le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri à Jérusalem, le 10 juillet 2016. (Crédit : Haim Zach/GPO)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...