Itamar Grotto : Les masques protègent mieux contre le virus que les vaccins
Rechercher

Itamar Grotto : Les masques protègent mieux contre le virus que les vaccins

Le directeur de la Santé, qui termine son mandat ce mois-ci, critique aussi la politique gouvernementale qui interdit les visites au domicile d'autres personnes pour Hanoukka

Le professeur Itamar Grotto lors d'une conférence de presse sur la COVID-19, au ministère de la Santé à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Photo de Flash90)
Le professeur Itamar Grotto lors d'une conférence de presse sur la COVID-19, au ministère de la Santé à Jérusalem, le 31 mai 2020. (Photo de Flash90)

Un haut responsable de la santé a affirmé jeudi que les masques pourraient être plus efficaces que les vaccins pour se protéger contre la COVID-19.

Itamar Grotto, le directeur général adjoint sortant du ministère de la Santé, a encouragé les Israéliens à continuer à porter des masques et à respecter la distanciation sociale avant le lancement de la campagne de vaccination, qui débutera le 27 décembre.

« Les masques sont peut-être plus efficaces que le vaccin », a-t-il déclaré à la radio de l’armée.

Les principaux fabricants de vaccins ont annoncé une protection de plus de 90 % contre le virus. Une méta-analyse de la recherche mondiale sur les masques, réalisée en janvier, a révélé que le port d’un masque réduit de 85 % les risques d’infection par COVID-19 en cas de contact avec une personne infectée par le virus, bien que d’autres études diffèrent sur l’efficacité.

L’Organisation mondiale de la santé, qui a révisé sa position sur les masques après s’être initialement abstenue de les recommander, déclare que « les masques devraient être utilisés dans le cadre d’une stratégie globale de mesures visant à supprimer la transmission et à sauver des vies ; l’utilisation d’un masque seul ne suffit pas à assurer un niveau de protection adéquat contre la COVID-19 ».

Des Israéliens portant le masque attendent au Mamilla Mall de Jérusalem, le 1er décembre 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Grotto, qui quittera son poste à la fin de l’année, semblait également critiquer la politique proposée par le gouvernement pour empêcher les gens de se rendre chez d’autres personnes pendant la fête de Hanoukka.

« Il n’est pas tout à fait clair pour moi si, selon le règlement, ma fille, qui vit dans un appartement en location, peut venir pour l’allumage des bougies », a-t-il déclaré à la radio de l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...