Israël en guerre - Jour 255

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Iván Illarramendi, 46 ans, et Dafna Pamela Garcovich, 47 ans, identifiés après un mois

Assassinés à leur domicile au kibboutz de Kissufim, le 7 octobre

Loren (Dafna) Pamela Garcovich (à gauche) et Iván Illarramendi Saizar. (Autorisation)
Loren (Dafna) Pamela Garcovich (à gauche) et Iván Illarramendi Saizar. (Autorisation)

Iván Illarramendi Saizar, 46 ans, et son épouse Loren (Dafna) Pamela Garcovich Montoya, 47 ans, résidaient dans le kibboutz Kissufim lorsque celui-ci a été pris d’assaut par les terroristes du Hamas le 7 octobre. Initialement, le couple avait été rapporté porté disparu, suscitant à la fois des inquiétudes et des espoirs, alors qu’il aurait pu avoir été enlevé par le Hamas et emmené dans la bande de Gaza.

Après un mois de recherches approfondies, l’Institut médico-légal Abu Kabir de Tel Aviv a annoncé la découverte de leurs dépouilles à leur domicile. L’identification a été difficile en raison de l’état des restes, s’appuyant sur un nombre limité de parties du corps et de cendres trouvées sur les lieux, selon EFE, une agence de presse espagnole.

Le ministère chilien des Affaires étrangères a condamné ce meurtre, soulignant le caractère odieux de cet acte.

Garcovich était la petite-fille de survivants de la Shoah qui ont fui vers le Chili à la fin des années 1940. La zone autour de la bande de Gaza abrite une importante communauté latino, formée de personnes qui ont cherché refuge en Israël pour fuir les dictatures militaires dans les années 1970 et 1980. Fondé en 1951 par un mouvement de jeunesse sioniste, Kissufim a attiré des membres des États-Unis et des pays d’Amérique latine.

Les médias espagnols ont rapporté qu’Illarramendi et Garcovich s’étaient rencontrés il y a 15 ans. Ils se trouvaient chez eux lors de l’attaque du Hamas et ont tenté d’alerter les membres de leur famille depuis leur abri sécurisé, comme l’ont confirmé les autorités israéliennes.

Le père de Garcovich, Danny Garcovich, a raconté leur dernière conversation téléphonique en ce samedi fatidique. Sa fille a rapporté que des intrus arabes « détruisaient tout » dans leur maison. Vers 12h30, leur communication a brusquement pris fin après que Dafna Garcovich a envoyé une série de messages désespérés pour demander de l’aide.

Inon Hefer, un ami proche du couple, a partagé avec le journal El Español, sa dernière conversation avec Illarramendi. Il avait mentionné être rentré chez lui plus tôt que prévu après une fête en raison de tirs à proximité. Peu de temps après, il leur a fait savoir qu’ils devaient garder le silence, craignant une entrée par effraction.

Illarramendi, originaire du Pays basque espagnol, a été officiellement déclaré décédé par le ministère israélien des Affaires étrangères. Rodica Radian-Gordon, l’ambassadrice d’Espagne en Israël, a exprimé sur X sa profonde tristesse suite au meurtre d’Iván.

Dafna Garcovich, née à San Felipe, au Chili, au nord de Santiago, a déménagé en Israël avec sa famille lorsqu’elle était enfant en 1984 et possédait la citoyenneté israélienne. Lors de l’attaque, ses parents, qui habitaient à proximité, ont survécu en se réfugiant dans leur pièce sécurisée.

L’ambassade d’Israël à Madrid a révélé qu’Iván et Dafna avaient été retrouvés morts ensemble, dans leur maison.

Le couple a eu des funérailles séparées. Le corps d’Illarramendi a été envoyé en Espagne, tandis que Garcovich a été inhumée en Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.