« J’ai fait ce qu’on attend des combattants de Tsahal »
Rechercher

« J’ai fait ce qu’on attend des combattants de Tsahal »

Daniel, officier de l'armée de l'air qui a été témoin d'une attaque au couteau à Tel-Aviv, s'est précipité pour "neutraliser" le terroriste

Un officier de l'armée  de l'air israélienne, dont l'identité ne peut être révélée pour des raisons de sécurité, explique comment il a abattu le terroriste palestinien qui avait poignardé 5 personnes à Tel-Aviv, le 8 octobre 2015 (Capture d'écran YouTube / Tsahal)
Un officier de l'armée de l'air israélienne, dont l'identité ne peut être révélée pour des raisons de sécurité, explique comment il a abattu le terroriste palestinien qui avait poignardé 5 personnes à Tel-Aviv, le 8 octobre 2015 (Capture d'écran YouTube / Tsahal)

Un officier de l’armée de l’air israélienne salué comme un héros a dit qu’il a tout simplement été « au bon endroit au bon moment » quand il a abattu jeudi un terroriste palestinien qui avait blessé cinq personnes à Tel Aviv.

Pour des raisons de sécurité, le visage du sous-lieutenant a été dissimulé et il a été identifié uniquement par son prénom, Daniel, dans une courte interview vidéo publiée par l’armée israélienne. Il y a dit qu’il n’avait fait que son devoir quand il a abattu le Palestinien de 19 ans de Jérusalem, qui avait poignardé à la tête une soldate de Tsahal avec un tournevis.

Le terroriste s’était enfui après que la soldate l’ait empêché de lui arracher son arme sur le boulevard Menachem Begin, à proximité du ministère de la Défense et du complexe de la Kirya de Tsahal. Il a continué de poignarder quatre autres personnes avant d’être arrêté dans sa course. Les cinq victimes souffrent des blessures légères.

Daniel, qui a récemment été promu au grade d’officier dans une unité anti-aérienne, a expliqué qu’il se rendait au volant de sa voiture avec d’autres officiers à la Kirya pour une réunion de travail.

« J’ai vu le terroriste attaquer la soldate, » raconte-t-il. « J’ai compris qu’il s’agissait d’une attaque au couteau en raison des récents événements en Israël. Je suis sorti de la voiture, ai couru vers lui, et l’ai neutralisé à courte portée. »

Des témoins oculaires ont dit que Daniel avait tiré quatre ou cinq coups de feu sur le teroriste, le tuant sur le coup.

« J’étais au bon endroit au bon moment. J’ai fait ce qui est attendu de chaque combattant de l’Armée de l’Air, et de l’armée israélienne en général », a-t-il conclu.

Les bénévoles de Zaka evacuent le corps du Palestinien abattu après avoir mené une attaque au tournevis à Tel Aviv le 8 octobre 2015, qui a blessé cinq Israéliens (Crédit photo: Jacques Guez /AFP )
Les bénévoles de Zaka evacuent le corps du Palestinien abattu après avoir mené une attaque au tournevis à Tel Aviv le 8 octobre 2015, qui a blessé cinq Israéliens (Crédit photo: Jacques Guez /AFP )
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...