Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

« Je suis un sioniste », dit Biden en promettant de maintenir l’aide militaire à Israël

Le président américain a réitéré son engagement inébranlable à Jérusalem lors d'une cérémonie de Hanoukka à la Maison Blanche et a mis en garde contre la montée de l’antisémitisme

Le président américain Joe Biden après avoir assisté à une réception de Hanoukka dans la salle Est de la Maison Blanche à Washington, lundi 11 décembre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP)
Le président américain Joe Biden après avoir assisté à une réception de Hanoukka dans la salle Est de la Maison Blanche à Washington, lundi 11 décembre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP)

Le président américain Joe Biden a organisé lundi une réception à l’occasion de Hanoukka à la Maison Blanche. Au cours de la cérémonie, il a dénoncé la montée de l’antisémitisme aux États-Unis et à l’étranger, alors que la guerre entre Israël et le Hamas continue de faire rage.

Lors de la réception, le président a déclaré que les États-Unis « continueront à fournir une assistance militaire à Israël jusqu’à ce qu’il se débarrasse du Hamas, mais nous devons être prudents – ils doivent être prudents. L’opinion publique mondiale peut basculer du jour au lendemain, nous ne pouvons pas permettre que cela se produise. »

« Comme je l’ai dit après l’assaut du 7 octobre, mon engagement concernant la sécurité du peuple juif, la sécurité d’Israël et son droit d’exister en tant qu’État juif indépendant est inébranlable ».

« Si Israël n’existait pas, aucun Juif dans le monde ne serait en sécurité », a souligné le président, sous un tonnerre d’applaudissements.

« La chaleur et le lien que je ressens avec la communauté juive sont incontestables ».

« Je me suis attiré les foudres et les critiques lorsque j’ai dit, il y a quelques années, qu’il n’était pas nécessaire d’être Juif pour être sioniste ; et je suis sioniste », a ajouté Biden.

La Première dame, Jill Biden, et le deuxième gentilhomme, Doug Emhoff, ont également participé à l’événement qui réunissait près de 800 invités. Parmi les invités figuraient des survivants de la Shoah, des membres du Congrès, des représentants des différents États et autorités locales, des artistes et des dirigeants de toutes les communautés religieuses juives, a indiqué la Maison-Blanche.

Plus tôt dans la journée de lundi, un groupe de manifestants a organisé une manifestation devant la Maison-Blanche. Près de 20 femmes se décrivant comme des « aînées juives » se sont enchaînées à la clôture qui garde la Maison-Blanche. Portant des T-shirts noirs sur lesquels on pouvait lire « Pas en notre nom », les femmes ont scandé « Biden, Biden, choisis ton camp ! Le cessez-le-feu n’est pas un génocide », tout en lisant les noms des personnes tuées à Gaza, ainsi que leur âge.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.