Jeff Ross défend sa satire d’Anne Frank sur Netflix
Rechercher

Jeff Ross défend sa satire d’Anne Frank sur Netflix

"On ne peut pas faire revenir les vies perdues mais rire de Hitler et des nazis, je pense que c'est une victoire", a dit le comique à la veille de la date-anniversaire de Frank

Le présentateur de Historical Roasts sur Netflix Jeff Ross avec un brassard jaune arborant l'étoile de David lors d'un épisode sur Anne Frank, le 27 mai 2019 (Capture d'écran : YouTube)
Le présentateur de Historical Roasts sur Netflix Jeff Ross avec un brassard jaune arborant l'étoile de David lors d'un épisode sur Anne Frank, le 27 mai 2019 (Capture d'écran : YouTube)

NEW YORK (JTA) — Le comédien juif Jeff Ross a défendu un épisode d’une nouvelle série sur Netflix qui a tourné Anne Frank en dérision.

Ross avait été critiqué, le mois dernier, pour avoir pris pour cible la jeune écrivaine dans l’émission « Historical Roasts » où les comédiens raillent des personnalités historiques.

Il a défendu ce choix dans un entretien accordé à un podcast du Daily Beast, mardi.

« J’ai voulu appliquer ce que j’avais entendu un jour de Mel Brooks, qui est, en gros, qu’il est impossible de ramener les vies perdues mais qu’on peut se venger par le biais du ridicule », a expliqué Ross. « Et rire aux dépens de Hitler et des nazis, je pense que c’est une victoire. Les Juifs ont survécu et pas seulement cela : ils ont prospéré. »

L’acteur Gilbert Gottfried joue Adolf Hitler dans un épisode controversé de la nouvelle série comique de Netflix, Historical Roasts, le 27 mai 2019. (Crédit : capture écran/YouTube)

La Maison Anne Frank d’Amsterdam a qualifié l’émission de « satire de mauvais goût » tandis que le Centre d’information et de documentation sur Israël, un groupe de veille néerlandais sur l’antisémitisme, a estimé dans un tweet que la comédie n’était « pas la bienvenue ».

Anne Frank. (Crédit : Flickr Commons)

Au cours du podcast, Ross a fait référence à des propos tenus dans l’émission par l’actrice juive qui a incarné Frank.

« Et comme Anne Frank, qui est brillamment jouée par Rachel Feinstein lors de l’émission, le dit à Hitler : vous savez, la plus grande des vengeances, Hitler, c’est finalement que votre portrait est réalisé aujourd’hui par le Juif le plus bruyant, le plus ennuyeux que vous puissiez trouver », a-t-il dit.

Le podcast a été diffusé 24 heures avant ce qui aurait été le 90e anniversaire d’Anne Frank.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...