Rechercher

Jénine : Un Palestinien tué lors d’un raid nocturne de Tsahal

Une vidéo montre un suspect tentant de s'enfuir après avoir été arrêté ; trois autres personnes ont été légèrement blessées, selon les autorités sanitaires palestiniennes

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, aux premières heures du matin du 21 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Des troupes israéliennes opérant en Cisjordanie, aux premières heures du matin du 21 octobre 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les autorités sanitaires palestiniennes ont indiqué qu’un jeune homme palestinien avait été tué tôt vendredi matin lors d’une opération militaire israélienne dans la ville de Jénine, en Cisjordanie.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne, Salah Bariqi, âgé de 19 ans, a été mortellement blessé au cou, tandis que trois autres personnes ont été blessées par des tirs à balles réelles.

Des images circulant sur les réseaux sociaux semblaient montrer le corps de Bariqi enveloppé dans le drapeau du Jihad islamique palestinien. Le groupe terroriste n’a pas encore revendiqué son appartenance à ce groupe.

Un résident de Jénine recherché, âgé d’une vingtaine d’années, identifié par les médias palestiniens comme étant Baraa Alownah, a été arrêté lors du raid d’arrestation.

Une vidéo publiée par les médias palestiniens montre Alownah tentant de fuir les troupes tout en étant escorté dans un véhicule militaire.

Tsahal a déclaré que lors de l’arrestation d’Alownah, qui était recherché pour son implication présumée dans des activités terroristes, des hommes armés ont lancé des explosifs et ouvert le feu sur les troupes.

L’armée a déclaré que les soldats ont riposté aux tirs des hommes armés, ajoutant que « des impacts ont été identifiés ».

Tsahal a ajouté que trois autres suspects ont été arrêtés dans d’autres régions de Cisjordanie au cours de la nuit.

L’arrestation de vendredi s’inscrit dans le cadre de l’offensive anti-terroriste menée par Tsahal en Cisjordanie à la suite d’une série d’attentats palestiniens qui ont fait 19 morts au début de l’année. Quatre soldats ont été tués en Cisjordanie lors d’attaques et d’opérations d’arrestation.

Selon l’armée, l’offensive a permis jusqu’à présent de procéder à plus de 2 000 arrestations lors des raids quasi quotidiens dans les villes et villages palestiniens. Elle a également fait 123 morts parmi les Palestiniens, dont beaucoup lors d’attentats ou d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Des hommes armés palestiniens ont pris pour cible, ces derniers mois, des postes militaires, des soldats opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Jeudi soir, Israël a fermé le point de passage de Salem, dans le nord de la Cisjordanie, principalement utilisé par les Arabes israéliens qui se rendent dans la ville palestinienne de Jénine et ses environs, à la suite de tirs répétés dans la zone.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...