Rechercher

Service militaire: Heurts à Jérusalem entre la police et des manifestants haredim

Les agents ont utilisé des canons à eau pour disperser la foule qui bloquait l'entrée de la ville ; une vidéo montre un manifestant bousculé par les policiers

Des Juifs ultra-orthodoxes aux prises avec la police lors d'une manifestation contre l'arrestation d'un déserteur haredi de l'armée israélienne à Jérusalem, le 6 mars 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes aux prises avec la police lors d'une manifestation contre l'arrestation d'un déserteur haredi de l'armée israélienne à Jérusalem, le 6 mars 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des centaines d’ultra-orthodoxes ont affronté la police pendant une manifestation qui a eu lieu dimanche à Jérusalem, suite à l’arrestation d’un déserteur haredi de l’armée israélienne.

Dans un communiqué, la police a déclaré que des centaines de personnes se sont rassemblées dans le centre-ville de Jérusalem – bloquant ainsi le tramway et la circulation des voitures.

« Les forces de police œuvrent dans le secteur à maintenir l’ordre public et à fluidifier la circulation », ont indiqué les forces de l’ordre.

Sept manifestants ont été placés en détention, ont ajouté les policiers.

Les agents, avec le renfort de policiers à cheval, ont utilisé des canons à eau pour disperser la foule.

Une vidéo semble montrer un policier frapper la tête d’un manifestant au sol, puis bloquer l’homme avec ses genoux.

L’agent qui, selon plusieurs médias, s’appellerait Yossi Tzarfati, a été récemment mis en examen après avoir cassé le nez d’un homme qui était menotté à ce moment-là.

Ces dernières années, il y a eu plusieurs importantes manifestations contre le service militaire au sein de Tsahal qui ont été organisées par une secte extrémiste non sioniste, connue sous le nom de Faction de Jérusalem, dont les membres ont bloqué la circulation à Jérusalem et ailleurs.

Un grand nombre d’ultra-orthodoxes boudent le service militaire obligatoire qui concerne la grande majorité des Israéliens et la communauté a largement bénéficié d’exemptions de service – en faveur d’études dans les yeshivas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...