Rechercher

Jérusalem : Les prières du vendredi à Al-Aqsa se sont terminées sans affrontements

En cette veille de Ramadan, les forces de sécurité restent en alerte maximale ; un Palestinien de 29 ans a été abattu à Hebron, a rapporté l'Autorité palestinienne

Des dizaines de milliers de Palestiniens prient à la mosquée d'Al-Aqsa, le 20 juillet 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)
Des dizaines de milliers de Palestiniens prient à la mosquée d'Al-Aqsa, le 20 juillet 2021. (Crédit : Jamal Awad/Flash90)

Reconnaissant qu’Israël « connaît une série d’attaques terroristes difficiles », le Premier ministre Naftali Bennett a écrit sur Twitter que « le pays les surmontera cette fois aussi, et nous nous efforcerons de le faire aussi vite que possible ».

Il a affirmé que les autorités « ne restent pas les bras croisés, mais prennent des initiatives » pour contrecarrer de futures attaques potentielles.

« Nous avons déjà pris de nombreuses mesures contre ceux qui, dans le passé, ont soutenu ou été actifs avec l’État islamique, ainsi que contre des membres d’autres groupes. Nous avons déployé des policiers et des soldats dans tout le pays », a-t-il dit.

Le Premier ministre a déclaré que les responsables accéléreraient également l’action pour trouver et confisquer les armes illégales dans la société arabe, où le problème est endémique.

« Ces armes, estimées à des centaines de milliers, ont été accumulées au fil des ans, et maintenant nous devons les extirper. »

Le Premier ministre Naftali Bennett s’exprime dans une déclaration vidéo diffusée le 30 mars 2022. (Crédit : Capture d’écran/YouTube)

Dans le même temps, alors que des violences étaient craintes après les prières du vendredi à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, lieu sous vive tension, celles-ci se sont terminées dans le calme cet après-midi.

Les forces de sécurité étaient en état d’alerte maximale avant les prières sur le Mont du Temple en cette veille du mois sacré musulman du Ramadan, et après plusieurs attaques terroristes en Israël ces derniers jours.

De leur côté, les responsables de la santé de l’Autorité palestinienne ont déclaré qu’un Palestinien de 29 ans avait été tué par des tirs israéliens lors d’affrontements avec des soldats dans la ville cisjordanienne d’Hébron.

Les médias palestiniens ont identifié l’homme comme étant Ahmad al-Atrash, alors que l’armée israélienne étudie encore les circonstances de l’incident.

Les médias palestiniens ont rapporté que Al-Atrash avait déjà purgé une peine de prison dans une prison israélienne pour des atteintes à la sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...