Jeux Olympiques : Edelman éliminé de l’épreuve de skeleton
Rechercher

Jeux Olympiques : Edelman éliminé de l’épreuve de skeleton

Le "marteau hébreu" échoue au troisième round de la compétition et se classe à la 28ème place

L'Israélien Adam Edelman ralentit au cours du troisième round de l'épreuve masculine de Skeleton lors des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018 au centre olympique de glisse de Pyeongchang, le 16 février 2018 (Crédit : AFP PHOTO / Mark Ralston)
L'Israélien Adam Edelman ralentit au cours du troisième round de l'épreuve masculine de Skeleton lors des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018 au centre olympique de glisse de Pyeongchang, le 16 février 2018 (Crédit : AFP PHOTO / Mark Ralston)

L’Israélien a été éliminé de l’épreuve masculine de skeleton aux Jeux Olympiques d’hiver lors du troisième round de la compétition qui a eu lieu jeudi, manquant son objectif de s’aligner en finale.

Edelman a terminé en 28ème position avec un temps de 52,35 secondes, soit 2,17 secondes de plus que le leader, le Coréen Yun Sungbin.

Seuls les 20 premiers du classement se sont qualifiés pour la finale. Edelman avait fait savoir que participer à cette dernière était l’objectif qu’il s’était fixé.

« Je veux arriver au quatrième tour », avait dit l’athlète israélien avant l’événement. « Ce serait ma médaille d’or, le quatrième tour ».

Et pourtant, être arrivé à ce niveau est d’ores et déjà une performance étonnante.

Adam, surnommé « le marteau hébreu », est devenu le premier athlète israélien à s’aligner dans une épreuve olympique de skeleton et il n’a pu retenir ses larmes en saluant les spectateurs qui avaient observé sa dernière descente.

L’Israélien Adam Edelman au cours du troisième round de l’épreuve masculine de Skeleton lors des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en 2018 au centre olympique de glisse de Pyeongchang, le 16 février 2018 (Crédit : AFP PHOTO / Mark Ralston)

Un certain nombre d’athlètes originaires de pays sans tradition sportive hivernale ont participé à l’épreuve et Edelman a terminé devant les compétiteurs de Jamaïque et du Ghana.

Edelman a connu un parcours peu banal. Juif orthodoxe originaire de Brookline, dans le Massachusetts, il était devenu au cours de son adolescence un joueur de hockey renommé. Il a dû consacrer tout son temps de loisir ainsi que 100 000 dollars pour en arriver où il est aujourd’hui.

Il a travaillé sans relâche au cours des deux dernières années, considère Israël dorénavant comme son foyer et est parti à Pyeongchang sans avoir même un entraîneur à temps plein. Il a bénéficié des services d’équipes et de coaches mais sur une base qui n’a jamais été quotidienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...