Jon Stewart insinue que Trump est antisémite
Rechercher

Jon Stewart insinue que Trump est antisémite

Se moquant des Américains qui se demandent comment la star de la télé-réalité a été élue président, l'ancien animateur du "Daily Show" s'interroge : "Vous nous avez bien regardés ?"

Jon Stewart sur The Late Show avec Stephen Colbert, 27 février 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Jon Stewart sur The Late Show avec Stephen Colbert, 27 février 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’ancien animateur du Daily Show, Jon Stewart, a critiqué Donald Trump durant une apparition à New York, insinuant que le président américain est antisémite.

Réagissant aux propos de Trump sur le rassemblement des suprématistes blancs à Charlottesville, lorsqu’il a mis sur un pied d’égalité les néo-nazis qui ont défilé et les activistes antifascistes de gauche, Stewart a plaisanté : « Je ne pense pas que tous ceux qui l’aiment sont des nazis, mais je pense que tous ceux qui sont nazis semblent l’aimer ».

Stewart, qui est juif, s’était exprimé jeudi lors d’une apparition dans l’émission de son confrère Dave Chappelle, Radio City Music Hall.

Il s’est attaqué aux propos de Trump, qui avait déclaré « qu’il y a deux versions à chaque histoire », en rapport avec les violences en Virginie, qui ont atteint leur paroxysme quand un néo-nazi a foncé dans la foule de contre-manifestants, tuant Heather Heyer, 32 ans.

« Il y a deux cotés ? Motherfucker ( ?) ? Deux côtés ? Je croyais qu’il s’agissait des Alliés et l’Axe Rome-Berlin-Tokyo, et nous étions du côté des Alliés », a hurlé Stewart.

Stewart avait déjà dit qu’il considérait Trump comme une personne raciste. L’ancien comédien a raconté une fois de plus leurs échanges sur Twitter, en avril 2013, au cours desquels Trump a dénigré le comédien juif et a cité son nom de naissance, Jonathan Leibowitz.

« Alors il écrit ‘si Jon Leibowitz est au-dessus de tout ça, pourquoi a-t-il changé son nom ?’ », Ce qui revient à dire aux gens, « pour votre gouverne, il est juif », a raconté Stewart face à un auditoire hilare.

« En gros, on en revient à une vieille rhétorique suprématiste, qui est ‘les juifs sont parmi nous’, a ajouté Stewart. « Et l’un d’eux a une émission sur Comedy Central. Qu’est-ce que vous en pensez » ?

Le newyorkais, qui évoque souvent ses origines sur les plateaux télé, a expliqué qu’il avait changé son nom en raison de « certains problèmes » qu’il avait avec son père.

Stewart a ensuite déclaré à la foule qu’il avait tweeté, en réponse : « Saviez-vous que le vrai nom de Donald Trump était Fuckface von Clownstick ? »

Dans cette querelle sur Twitter, le futur président avait traité Stewart de « fillette ».

« L’idée est la suivante : les gens me demandent : comment a-t-on élu Donald Trump à la présidence des États-Unis ? », a continué Stewart. « Et j’ai envie de leur dire, vous nous avez regardés ? »

En février, Stewart avait également été clair sur le fait qu’il ne pense pas que Trump aime les juifs.

En visite sur le « Late Show » de Stephen Colbert, depuis sa « ferme », il avait critiqué Trump pour ses mensonges sur le taux de criminalité et l’ampleur de sa victoire au collège électoral.

Mais le mensonge « préféré » de Stewart a eu lieu quand le président à fait taire un journaliste qui l’interrogeait sur l’antisémitisme. Durant une conférence de presse au début du mois, Jake Turx, du magazine Ami a interrogé Trump sur la tendance grandissante des actes antisémites. Trump l’a interrompu, l’a accusé de mentir et lui a demandé de s’asseoir.

Trump a ensuite rétorqué : « Je suis la personne la moins antisémite que vous verrez de votre vie ».

La réponse de Stewart ? « Je ne pense pas que cela soit vrai », a-t-il dit dans un accent yiddish, en regardant, faussement mal à l’aise, la caméra et en se grattant le cou.

« Il a dit cela à un type qui portait une kippa », a poursuivi Stewart. « Donald, vous n’êtes même pas la personne la moins antisémite de cette vidéo. »

Le JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...