Rechercher
Soirée de glamour

Julia Garner et Brett Goldstein reçoivent à nouveau un Emmy

"The Marvelous Mrs. Maisel" et "Curb Your Enthusiasm", des séries manifestement juives, n'ont pas été retenues. Zendaya a gagné pour Euphoria, d’après une série télé israélienne

Julia Garner accepte l'Emmy pour le meilleur second rôle féminin dans une série dramatique dans "Ozark" lors de la 74e cérémonie des Emmy Awards à Los Angeles, le 12 septembre 2022. (Crédit : Danny Moloshok/Invision for the Television Academy/AP Images)
Julia Garner accepte l'Emmy pour le meilleur second rôle féminin dans une série dramatique dans "Ozark" lors de la 74e cérémonie des Emmy Awards à Los Angeles, le 12 septembre 2022. (Crédit : Danny Moloshok/Invision for the Television Academy/AP Images)

JTA – Julia Garner et Brett Goldstein ont été les grands gagnants juifs des Emmy Awards lundi soir, les deux acteurs ayant remporté des statuettes lors de la nuit la plus étoilée de la télévision.

Garner a remporté sa troisième victoire pour le meilleur second rôle féminin dans une série dramatique pour son rôle dans la série policière « Ozark » de Netflix, qui se termine cette année. Elle avait déjà gagné en 2019 et en 2020 pour la même série et a également été nominée cette année dans la catégorie des mini-séries pour « Inventing Anna » mais a perdu dans cette catégorie face à Amanda Seyfried avec « The Dropout ».

Lors de son discours de remerciement, Garner a remercié les auteurs « d’Ozark » d’avoir créé son personnage, qui, selon l’actrice, « a changé ma vie ».

Goldstein, qui a également remporté plusieurs prix, a gagné son deuxième prix consécutif du meilleur second rôle dans une comédie pour son rôle dans la sitcom sportive « Ted Lasso » d’Apple TV+. Remerciant sa famille juive en Grande-Bretagne, M. Goldstein, réputé pour sa mauvaise humeur, a promis de ne pas jurer – avant de lâcher une injure commençant par F en direct à la télévision.

L’émission « Saturday Night Live » de NBC, dont le créateur et showrunner de longue date Lorne Michaels est juif, a prolongé deux de ses records dans la catégorie des meilleures séries de sketches de variétés : le plus grand nombre de victoires et le plus grand nombre de victoires consécutives (qui s’élève maintenant à six). L’émission n’avait qu’un seul autre concurrent dans cette catégorie.

Lors de son discours de remerciement, Michaels a remercié ses acteurs d’avoir été présents en pleine pandémie, durant laquelle « SNL » avait été diffusée en direct et sans public. Le plus ancien membre de la distribution de la série, Kenan Thompson, était également l’hôte de la cérémonie de remise des prix.

Brett Goldstein accepte l’Emmy du meilleur second rôle dans une série comique pour « Ted Lasso » lors de la 74e cérémonie des Primetime Emmy Awards à Los Angeles, le 12 septembre 2022. (Crédit : Mark Terrill/AP)

Deux des séries les plus visiblement juives de la télévision, « The Marvelous Mrs. Maisel » d’Amazon et « Curb Your Enthusiasm » de HBO, ont toutes deux été écartées des grandes catégories cette année. Toutes deux étaient nominées pour la meilleure comédie mais ont perdu face à « Ted Lasso » ; « Maisel » n’a reçu aucun des prix d’interprétation pour lesquels ses stars étaient nominées. Parmi les autres stars juives qui ont quitté la soirée les mains vides, citons Seth Rogen, Henry Winkler et Andrew Garfield.

Zendaya a remporté le prix de la meilleure actrice principale dans une série dramatique pour « Euphoria », le drame populaire pour adolescents de HBO basé sur une série israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...