Kahlon dit vouloir démissionner avant d’évoquer un trait « d’humour »
Rechercher

Kahlon dit vouloir démissionner avant d’évoquer un trait « d’humour »

Dans un enregistrement, le ministre des Finances déclare à un résident du sud d'Israël que "98 %" de ses ordres sont ignorés

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), et le ministre des Finances Moshe Kahlon lors d'une conférence de presse au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 9 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à gauche), et le ministre des Finances Moshe Kahlon lors d'une conférence de presse au cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 9 octobre 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a été enregistré en train de dire à un habitant du sud d’Israël qu’il avait décidé de démissionner, « 98 % » de ses ordres étant ignorés – des propos qui s’apparentaient à une blague, a fait savoir le ministère ultérieurement.

Selon la Treizième chaîne qui a diffusé l’enregistrement dans la journée de mardi, Kahlon aurait prononcé ces paroles alors qu’il échangeait par téléphone avec un entrepreneur de la périphérie de Gaza, qui protestait contre la retenue, par le gouvernement, des fonds destinés à indemniser les résidents pour les flambées de violences émanant de l’enclave.

« Écoutez-moi, vous voulez savoir ? Quatre-vingt-dix huit pour cent de mes instructions ne sont pas mises en œuvre », aurait dit Kahlon dans l’enregistrement.

« Alors pourquoi êtes-vous ministre ? » rétorque son interlocuteur.

« C’est bien pour ça que je démissionne », lui répond l’intéressé.

Dans une déclaration ultérieure faite à la chaîne, Kahlon a expliqué que ses paroles avaient été prononcées « sur le ton de l’humour », démentant son intention de partir.

Kahlon est ministre des Finances depuis 2015. Ancien chef du parti Koulanou, il se présente sur une liste conjointe avec le Likud lors des prochaines élections prévues dans deux semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...