Kahlon prépare une loi limitant la hausse des loyers
Rechercher

Kahlon prépare une loi limitant la hausse des loyers

La législation empêcherait les propriétaires d'augmenter les prix des loyers dans les premières années d'un contrat

Le ministre des Finances Moshe Kahlon a présenté lundi un plan de contrôle des loyers qui empêcherait aux propriétaires d’augmenter les prix pendant les trois à cinq premières années après la signature d’un contrat de location, afin de répondre à la crise du logement.

Selon le plan, presenté pour la première fois sur la Deuxième chaîne, la hausse du loyer serait soit limitée à 2 % par an, soit indexée sur l’indice des prix à la consommation.

La législation n’est pas le fruit de Kahlon – elle a été proposée dans la dernière Knesset, mais n’avait pas réussi à obtenir le soutien nécessaire.

Kahlon, qui a promis de baisser les prix ahurissants du logement en Israël, a dit qu’il allait présenter dans les mois à venir un projet de loi dans ce sens.

Mardi également, le gouvernement a approuvé la demande de Kahlon de contrôle sur le principal organisme de planification de l’Etat, qui était jusqu’à présent sous la tutelle du ministère de l’Intérieur.

Le transfert de l’administration de la planification au ministère des Finances fait partie de l’accord de coalition entre Koulanou, le parti de Kahlon, et le Likud.

Le Transfert de l’Autorité des Terres d’Israël du ministère du Logement au ministère des Finances a également été approuvé.

« Le Transfert au ministère des Finances de l’Autorité des terres d’Israël et de l’Administration de la planification est une première étape dans le cheminement complexe pour résoudre la crise du logement. Je suis heureux que le gouvernement ait choisi d’aborder cette importante question dans sa première réunion et d’approuver les pierres angulaires de la réforme », a déclaré Kahlon.

La crise du logement en Israël, qui a vu les prix pour l’achat et la location monter en flèche durant la dernière décennie, a été l’une des questions centrales débattues lors des dernières élections.

En vertu des lois actuelles d’Israël, il n’existe aucun contrôle sur les loyers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...