Israël en guerre - Jour 233

Rechercher
"Un témoignage de la force de notre alliance"

Katz salue l’approbation de l’aide à Israël par le sénat américain

De son côté, le président américain Joe Biden a déclaré que l'enveloppe d'aide étrangère "rendra notre monde plus sûr contre les terroristes et contre les tyrans"

Le ministre Israel Katz arrivant à une rencontre du gouvernement au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 10 décembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le ministre Israel Katz arrivant à une rencontre du gouvernement au bureau du Premier ministre, à Jérusalem, le 10 décembre 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz a salué mercredi l’approbation, par le sénat américain, de l’aide militaire à Israël, à hauteur de 17 milliards de dollars, dans le cadre d’une enveloppe plus large d’assistance étrangère. Il a remercié les leaders Démocrates et Républicains pour « leur soutien inébranlable à la sécurité d’Israël ».

« Alors que 200 jours se sont écoulés depuis l’attaque terroriste du Hamas, le 7 octobre, Israël et les États-Unis restent solidaires dans la lutte contre le terrorisme, dans la défense de la démocratie et dans la défense de nos valeurs partagées », a déclaré Katz dans un communiqué.

« L’enveloppe d’aide à Israël qui a dorénavant été adoptée par les deux Chambres du Congrès est le témoignage clair de notre alliance et elle transmet un message fort à nos ennemis. » « Le partenariat entre Israël et les États-Unis est indestructible », a-t-il ajouté.

Le plan américain comporte aussi plus de neuf milliards de dollars pour « répondre au besoin urgent d’aide humanitaire à Gaza et à d’autres populations vulnérables dans le monde », notamment au Soudan, en guerre aussi depuis plus d’un an.

Le Sénat a approuvé quatre projets de loi adoptés par la Chambre des représentants samedi, par 79 voix contre 18, suite au changement de cap des leaders Républicains de la Chambre la semaine dernière, qui ont autorisé un vote sur 95 milliards de dollars d’aide principalement militaire à l’Ukraine, à Israël et à Taïwan, ainsi qu’aux partenaires des États-Unis dans la région indo-pacifique.

Les quatre projets de loi ont été regroupés en un seul paquet au Sénat.

La plus importante prévoit 61 milliards de dollars de financement indispensable pour l’Ukraine ; une deuxième prévoit 17 milliards de dollars pour Israël ainsi que 9 milliards de dollars d’aide humanitaire pour les civils dans les zones de conflit à travers le monde, tandis qu’un troisième prévoit 8,12 milliards de dollars pour « contrer la Chine communiste » dans la région Indo-Pacifique.

Un quatrième texte, ajouté par la Chambre des représentants la semaine dernière, prévoit une interdiction potentielle de l’application de réseau social TikTok contrôlée par la Chine, des mesures pour le transfert des actifs russes saisis en Ukraine et de nouvelles sanctions à l’encontre de l’Iran.

Biden a promis que le projet de loi serait ratifié dès qu’il lui serait remis, et que son administration préparait déjà un paquet d’aide militaire d’un milliard de dollars pour l’Ukraine, le premier à être issu du projet de loi, selon deux responsables américains qui se sont confiés à l’agence Reuters.

Se réjouissant de l’approbation de cette enveloppe de financement qui permettra de soutenir militairement l’Ukraine, Israël et Taïwan, le président américain a indiqué que l’argent alloué aux alliés des États-Unis arrivait « à un tournant critique » et qu’il « envoie un message au monde concernant la puissance du leadership de l’Amérique : Nous défendons avec résolution la liberté et la démocratie et nous nous dressons contre la tyrannie et contre l’oppression ».

« C’est urgemment nécessaire », a-t-il insisté. « Pour l’Ukraine, qui fait face à d’incessants bombardements de la part de la Russie ; pour Israël, qui vient d’essuyer une attaque sans précédent de l’Iran ; pour les réfugiés et pour tous ceux qui subissent l’impact des conflits et des catastrophes naturelles dans le monde entier, notamment à Gaza, au Soudan et à Haïti ; et pour nos partenaires qui sont en quête de sécurité et de stabilité dans l’espace indopacifique ».

« Cette législation déterminante rendra notre nation et rendra notre monde plus sûr alors même que nous apportons notre soutien à nos amis qui se défendent contre des terroristes comme le Hamas ou contre des tyrans comme Poutine », a-t-il continué.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.