Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

Krembo Wings annule ses camps d’été suite aux réductions budgétaires du gouvernement

L’association d'aide aux enfants ayant des besoins spéciaux qui accueille 9 000 enfants dit manquer de fonds ; le ministère des Affaires sociales accuse le gouvernement précédent

Krembo Wings propose des activités sociales hebdomadaires à des centaines de jeunes ayant des besoins particuliers. (Crédit : Capture d'écran/ YouTube)
Krembo Wings propose des activités sociales hebdomadaires à des centaines de jeunes ayant des besoins particuliers. (Crédit : Capture d'écran/ YouTube)

Une organisation qui aide les enfants ayant des besoins spéciaux a annoncé dimanche qu’elle avait été contrainte d’annuler son camp d’été prévu en raison d’une réduction des subventions gouvernementales.

Krembo Wings, une organisation à but non lucratif créée en 2002 pour proposer un éventail d’activités aux enfants en situation de de handicaps physiques, cognitifs ou autres, a déclaré qu’elle avait dû prendre des « décisions difficiles » en raison d’un problème de liquidités pressant. L’organisation précise qu’elle accueille environ 9 000 membres dans 92 antennes différentes à travers le pays.

« À notre grande tristesse et à notre grande déception, le soutien des différents ministères a considérablement diminué », a écrit l’organisation dans une lettre adressée dimanche aux parents. « Cette situation nous a conduits à une crise budgétaire et de trésorerie, qui nous a obligés à prendre des décisions difficiles et compliquées pour assurer la poursuite de nos activités ».

Les directeurs de Krembo Wings ont écrit que, comme première mesure, l’organisation annulera ses camps d’été dans l’ensemble du pays.

Ils ont écrit que, bien qu’ils comprennent l’importance considérable du camp, son activité phare, l’organisation à but non lucratif est forcée de prendre certaines mesures « jusqu’à ce qu’un soutien public à grande échelle puisse être organisé » pour assurer la poursuite de ses activités.

Le rapport financier 2020 de l’organisation indique qu’une grande partie de son financement provient du ministère des Affaires sociales, et une plus petite partie du ministère de l’Éducation. Elle reçoit également des dons de nombreuses fondations familiales, d’organisations à but non lucratif et de sociétés commerciales.

Réagissant à ces propos, le ministère des Affaires sociales a rejeté la responsabilité de ces réductions sur le gouvernement précédent, expliquant que l’ancienne coalition avait permis à un plus grand nombre d’organisations à but non lucratif d’être reconnues, entraînant ainsi une diminution des fonds alloués à chacune des organisations éligibles. Le ministère a ajouté qu’il s’efforçait d’augmenter le soutien financier pour le budget 2023-2024.

Le gouvernement a jusqu’au 29 mai pour faire adopter le budget complet par la Knesset, sous peine de déclencher automatiquement de nouvelles élections.

Plusieurs députés de la coalition et de l’opposition ont réagi à la nouvelle dimanche, s’engageant à faire en sorte que les camps aient lieu comme prévu.

La députée de Yesh Atid Karine Elharrar, qui se déplace en fauteuil roulant, a déclaré que Krembo Wings « doit transcender toutes considérations politiques. Le gouvernement dans son ensemble doit agir pour réunir les fonds manquants ».

Le député d’Avoda, Gilad Kariv, a déclaré qu’il allait introduire une demande urgente sur la question à la Knesset lundi : « Je suis certain que de nombreux autres membres de la Knesset insisteront pour que cette question soit réglée avec succès ».

La députée de HaTzionout HaDatit Michal Woldiger a déclaré qu’elle « était occupée à éclaircir la question. »

Les députés de Yesh Atid, Yorai Lahav-Hertzano, Debbie Biton et Meir Cohen – un ancien ministre des Affaires sociales – ainsi que les députés travaillistes Efrat Rayten et de HaMahane HaMamlahti Chili Tropper ont signé une lettre commune adressée aux ministres des Finances, de l’Éducation et des Affaires sociales dimanche, leur demandant de trouver une « solution immédiate » à la question et d’augmenter le budget de l’organisation.

Les maires de Ramat Gan et d’Ashdod ont déclaré dimanche qu’ils veilleraient à ce que des fonds municipaux soient alloués pour permettre aux camps de se dérouler dans leurs villes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.