Kushner fustige une rencontre « presque pathétique » entre Olmert et Abbas
Rechercher

Kushner fustige une rencontre « presque pathétique » entre Olmert et Abbas

Pour le gendre et artisan du plan de paix de Donald Trump, le leader palestinien et l'ex-Premier ministre israélien sont "jaloux", ayant échoué à faire la paix eux-mêmes

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Le président de l'Autorité palestinienne  Mahmoud Abbas, à gauche, s'exprime aux côtés du Premier ministre israélien Ehud Olmert, à droite, lors d'une conférence de presse au palais de l'Elysée, à Paris, le 13 juillet 2018 (Crédit : AP Photo/Jacques Brinon)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, à gauche, s'exprime aux côtés du Premier ministre israélien Ehud Olmert, à droite, lors d'une conférence de presse au palais de l'Elysée, à Paris, le 13 juillet 2018 (Crédit : AP Photo/Jacques Brinon)

WASHINGTON — L’envoyé pour la paix au Moyen-Orient du président Donald Trump a raillé, jeudi, une conférence de presse qui devrait réunir dans quelques jours l’ex-Premier ministre israélien Ehud Olmert et le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas — lors de laquelle les deux hommes devraient condamner le plan de paix de Trump – disant que cette initiative était « presque pathétique » et qu’elle avait été motivée par la jalousie, les deux hommes ayant échoué à conclure un accord de paix.

« C’est presque pathétique de les voir critiquer les efforts livrés par d’autres pour tenter de conclure un accord », a dit Kushner. « Il y a là-dedans beaucoup de jalousie parce qu’ils n’ont pas été capables de le faire eux-mêmes dans le passé. »

Le gendre et conseiller spécial du président américain s’exprimait devant les journalistes aux Nations unies, après un déjeuner d’information consacré à la proposition de Trump qui a réuni les Etats-membres du conseil de Sécurité.

La proposition de paix a été révélée la semaine dernière.

Olmert et Abbas, a-t-il insisté, ne devraient pas critiquer la tentative de la Maison Blanche de résoudre le conflit israélo-palestinien.

Jared Kushner, assistant du président et haut-conseiller, écoute le président Donald Trump lors d’une réunion du cabinet à la Maison Blanche à Washington, DC, le 19 novembre 2019 (Crédit : MANDEL NGAN / AFP)

« Si on tente réellement de faire la paix, alors il faut encourager les efforts livrés par les autres en ce sens au lieu de tenter de faire les gros titres alors que vous n’êtes pas vous-même cohérent dans cette entreprise et que vous ne voulez intervenir dans la situation que dans le seul but d’attirer l’attention », a continué Kushner.

Les deux hommes, a-t-il ajouté, « s’opposent publiquement au plan alors qu’eux-mêmes ont eu une chance et qu’ils ont échoué – et je considère cela comme irrespectueux ».

Jeudi, Olmert et Abbas ont fait savoir qu’ils se rencontreraient à New York City mardi prochain et qu’ils prendraient part à une conférence de presse conjointe pour évoquer le plan de paix du président américain – une conférence de presse qui a été initialement annoncée par la Douzième chaîne.

Ehud Olmert, alors Premier ministre, à gauche, et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Paris, en juillet 2008. (Crédit : Thaer Ganaim/Flash90)

La conférence aura lieu le 11 février à 19 heures GMT, a confirmé une source au Times of Israel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...