La Biélorussie confirme l’extradition d’un Israélien en Azerbaïdjan
Rechercher

La Biélorussie confirme l’extradition d’un Israélien en Azerbaïdjan

Alexander Lapshin pourrait être remis dès mardi aux autorités azéries après le rejet de son second appel

Le blogueur israélo-ukrainien Alexander Lapshin, en septembre 2014. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le blogueur israélo-ukrainien Alexander Lapshin, en septembre 2014. (Crédit : capture d'écran YouTube)

La Cour suprême de Biélorussie a confirmé mardi une décision gouvernementale pour extrader un populaire blogueur israélien vers l’Azerbaïdjan, où il doit être jugé pour avoir insulté le dirigeant du pays d’Asie centrale et s’être rendu sans autorisation dans la région contestée du Nagorno-Karabakh.

Alexander Lapshin, 40 ans, pourrait être remis aux autorités de Bakou dès mardi, ont annoncé les médias locaux.

Lapshin, qui détient les nationalités russe, israélienne et ukrainienne, a fait appel de la décision du bureau du procureur général biélorusse de l’extrader à Bakou le mois dernier.

La cour de la ville de Minsk avait rejeté son appel du 26 janvier cherchant à faire annuler l’ordre d’extradition, poussant Lapshin à se tourner vers la Cour suprême.

Aucune raison n’a été donnée pour expliquer ces décisions, et les deux jugements ont eu lieu à huis-clos.

Une demande d’asile politique de dernière minute présentée par l’avocat de Lapshin à la cour de la ville de Minsk sera probablement rejetée elle aussi, a annoncé la radio militaire.

Les responsables israéliens ont cherché à empêcher l’extradition de Lapshin, mais ne seraient pas optimistes car Bakou a précisé que son gouvernement n’avait « pas l’intention » de retirer sa demande.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a confirmé mardi au Times of Israël que les responsables de Jérusalem étaient informés des développements de l’affaire Lapshin.

« Nous suivons étroitement les développements, et sommes en contact avec toutes les parties concernées par des voies diplomatiques et consulaires », a déclaré Emmanuel Nahshon.

En décembre, l’Azerbaïdjan avait émis un mandat d’arrêt international contre Lapshin, accusé d’avoir « violé les frontières de l’Etat » pendant plusieurs visites dans la région de Nagorno-Karabakh, située le long de la frontière arménienne, effectuées sans en informer Bakou.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...