La capitale de l’Islande a déclaré le boycott sur des biens israéliens
Rechercher

La capitale de l’Islande a déclaré le boycott sur des biens israéliens

Le ministre israélien des Affaires étrangères critique « le volcan de haine » de Reykjavick 

Ilan Ben Zion est journaliste au Times of Israel. Il est titulaire d'une maîtrise en diplomatie de l'Université de Tel Aviv et d'une licence de l'Université de Toronto en études du Proche-Orient et en études juives

Une vue de Reykjavik (Crédit : CC BY-SA 3.0 Andreas Tille / Wikipedia)
Une vue de Reykjavik (Crédit : CC BY-SA 3.0 Andreas Tille / Wikipedia)

Le conseil municipal de la capitale islandaise a voté mardi en faveur du boycott des produits fabriqués par les Israéliens.

La municipalité de Reykjavik a adopté la motion, qui a approuvé un boycott des produits israéliens « aussi longtemps que l’occupation des Territoires palestiniens continuera », a annoncé Iceland Magazine.

Les membres du conseil municipal ont dit que le boycott était un acte symbolique pour démontrer le soutien de la capitale islandaise pour la création d’un Etat palestinien et la condamnation de « la politique de l’apartheid » d’Israël.

Le ministère des Affaires étrangères israélien a condamné cette décision, et, dans une référence apparente au statut de l’Islande comme un foyer de l’activité volcanique, a déclaré « un volcan de haine déferle du bâtiment du conseil de ville de Reykjavik ».

« Sans aucune raison ou justification, sauf la haine pour la haine, les appels à boycotter l’Etat d’Israël ont été entendus », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. « Nous espérons que quelqu’un en Islande va revenir à la raison et mettra fin à la cécité unilatérale contre Israël, la seule démocratie au Moyen-Orient ».

Un avocat local pourrait accélérer les choses, a indiqué le site d’information islandais, visir.is. Einar Gautur Steingrímsson a affirmé que la proposition viole la Constitution islandaise.

« Ceci est aussi illégal que refuser de faire des affaires avec des gens aux cheveux roux et cela ne fait aucune différence s’ils justifient leur décision par des références à certaines actions alléguées par les Israéliens », a-t-il dit sur le site.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...