La « carte postale » de l’Eurovision donne une image glamour d’Israël
Rechercher

La « carte postale » de l’Eurovision donne une image glamour d’Israël

La vidéo réalisée par le diffuseur Kan montre les candidats de l'Eurovision dans des lieux emblématiques d'Israël

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Mardi soir, lors de la première demi-finale du concours de l’Eurovision, le diffuseur israélien Kan a révélé sa vidéo « carte postale » des participants alors qu’ils visitaient des sites touristes à travers le pays.

La petite vidéo de chaque chanteur ou groupe a été diffusée avant leur performance. Kan a aussi diffusé une version combinant tous les clips dans un seul clip de 2 minutes et 18 secondes.

Le diffuseur israélien a proposé des danseurs à chaque candidat dans des dizaines d’endroits autour d’Israël, des plages, aux trottoirs et au vignobles, d’anciennes forteresses et des champs de panneaux solaires.

Certains des chanteurs ont eux-mêmes dansé, alors que d’autres avaient des danseurs qui les accompagnaient alors qu’ils déambulaient autour des divers sites.

C’est pourtant le paysage israélien qui brille dans les clips, dont des travaux architecturaux israéliens, comme l’Institut Van Leer de Jérusalem, les galeries du Musée Israël et du Musée d’art de Tel Aviv, la tour qui monte en flèche de l’usine d’électricité solaire d’Ashalim et le cadre historique de YMCA de Jérusalem.

On peut aussi découvrir le paysage des champs de damier, les surfeurs de la place Michmoret, et les grandes étendues du Cratère Ramon, l’amphithéâtre de Césarée et les pelouses soignées et les lits de fleurs des Jardins Bahaï à Haïfa.

Le montage de deux minutes est mis en musique avec une version moderne de “A-Ba-Ni-Bi, » la chanson de 1978 interprétée par Izhar Cohen et Alphabeta qui a permis à Israël de gagner son premier concours de l’Eurovision.

Cela donne aussi un aperçu de la vidéo de Kobi Marimi d’Israël alors qu’il danse avec une femme enveloppée dans une tenue violette dans le quartier Yemin Moshe de Jérusalem. Sa « carte postale » sera seulement diffusée dans son intégralité quand il chantera le 18 mai, la nuit de la finale de la compétition.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...