Rechercher

La chaîne d’Oprah Winfrey va adapter l’émission israélienne « Marry Me Now »

Après avoir été adaptée dans plusieurs pays, huit futures mariées américaines prendront les choses en main, avec l'aide d'un coach relationnel

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L'émission de téléréalité "Marry Me Now" du réseau de télévision OWN d'Oprah Winfrey diffusera l'émission adaptée d'un format israélien le 19 mars 2022 (Crédit : Capture d'écran avec l'aimable autorisation d'OWN)
L'émission de téléréalité "Marry Me Now" du réseau de télévision OWN d'Oprah Winfrey diffusera l'émission adaptée d'un format israélien le 19 mars 2022 (Crédit : Capture d'écran avec l'aimable autorisation d'OWN)

Un nouveau groupe d’épouses potentielles pourrait se diriger vers l’autel lorsque la chaîne de télévision OWN d’Oprah Winfrey diffusera l’émission de téléréalité « Marry Me Now » le 19 mars, basée sur l’émission israélienne initialement diffusée sur la feue Dixième chaîne.

OWN diffusera huit épisodes de l’adaptation américaine, qui seront également disponibles sur le site fournisseur de streaming Discovery+.

Les États-Unis sont les derniers détenteurs du format israélien de téléréalité « Épouse-moi maintenant » qui était auparavant diffusé en France, en Pologne, en Russie, en Israël, en Allemagne et en Afrique du Sud.

La version d’Oprah est supervisée par la célèbre coach relationnelle et auteure Rebecca Lynn Pope, qui guide huit femmes de Houston, au Texas, impatientes de planifier leurs mariages et déterminées à inverser les rôles et à faire leur demande à leurs conjoints.

Chaque semaine, Pope coache une femme alors qu’elle planifie secrètement un mariage surprise, pour faire sa demande en mariage de façon publique, le tout en trois jours. Grâce à cette émission, même si la réponse est négative, les femmes gagnent en clarté sur leur vie amoureuse et peuvent aller de l’avant.

« Marry Me Now » a d’abord été développée par la créatice de téléréalité Zipi Rozenblum pour Armoza Formats.

« On ne cesse de s’étonner que le contenu original créé ici en Israël fasse des vagues dans le monde entier », a déclaré Rozenblum.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...