La chanteuse Tal, victime d’antisémitisme sur les réseaux sociaux
Rechercher

La chanteuse Tal, victime d’antisémitisme sur les réseaux sociaux

La célèbre chanteuse Tal, franco-israélienne de 26 ans a révélé à Paris Match avoir été victime d'insultes antisémites sur les réseaux sociaux

Tal (Crédit : Kamdan/CC BY 3.0)
Tal (Crédit : Kamdan/CC BY 3.0)

Récemment interrogée par le magazine Paris Match pour savoir si la chanteuse Tal a été victime d’antisémitisme, cette dernière répond par l’affirmative. « Virtuellement oui. Sur les réseaux sociaux, j’ai déjà reçu des propos terribles sur ma religion, au sujet de mes origines ; j’ai lu des mots comme ‘sale juive’ ou ‘sale israélienne’. »

L’artiste recommande alors : « Le mieux c’est de ne pas les regarder ou mieux de les ignorer. Parfois c’est plus difficile mais en grandissant on se forge un caractère d’acier. Aujourd’hui, je me sens citoyenne du monde, pas plus israélienne que française. Ces attaques ne me touchent plus. »

Elle affirme également que ce qui la met le plus hors d’elle, c’est « l’antisémitisme et la haine de l’autre ».

Tal Benyerzi est née le 12 décembre 1989 en Israël. Alors qu’elle n’est âgée que d’un an, ses parents s’ins­tallent avec elle et son grand frère, à Paris. Son père est guita­riste et sa mère est la chan­teuse de world music Sem Azar.

En 2008, Tal rencontre la compo­si­trice et produc­trice Laura Marciano, avec qui elle va colla­bo­rer pour la réali­sa­tion de son premier album.

En juin 2011, elle est remarquée par un respon­sable de Warner Music qui lui propose de signer un contrat qui marquera le début de sa carrière.

Ses premiers singles “On avance” en juillet 2011, “Waya Waya”, en duo avec Sean Paul en octobre, puis “Le Sens de la vie” en janvier 2012 connaissent un franc succès.

Son album, “Le Droit de Rêver”, sort en mars 2012, en septembre elle enregistrera la reprise d’“Envole-moi” avec M. Pokora.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...