La Cisjordanie et Gaza bouclées pour Souccot
Rechercher

La Cisjordanie et Gaza bouclées pour Souccot

Des exceptions seront faites pour les “cas humanitaires” ; la police renforce ses patrouilles à Jérusalem

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)
La police des frontières au checkpoint de Qalandiya, le 23 octobre 2012. Illustration. (Crédit : Oren Nahshon/Flash90)

L’armée israélienne a annoncé samedi qu’elle bouclait la Cisjordanie et la bande de Gaza, interdisant les entrées palestiniennes en Israël, pour 48 heures. Le bouclage a commencé samedi à 23h59, pour la fête de Souccot.

L’armée a déclaré qu’il y aurait des exceptions pour les urgences médicales et les autres « cas humanitaires », avec l’approbation du Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) du ministère de la Défense.

Souccot est une fête qui dure une semaine, de dimanche soir à dimanche prochain. La fête de Simchat Torah, qui célèbre la Bible juive, aura lieu juste après, de dimanche soir à lundi.

Cependant, ce qui a commencé samedi soir ne devrait pas rester en place pendant toute la fête, mais jusqu’à lundi à 23h59, et dépendra de « l’évaluation de la situation », a déclaré l’armée dans un communiqué.

Des soldats israéliens à un checkpoint de Cisjordanie. (Crédit : Issam Rimawi / Flash90)
Des soldats israéliens à un checkpoint de Cisjordanie. (Crédit : Issam Rimawi / Flash90)

Ordinairement, des dizaines de milliers de Palestiniens passent chaque jour les checkpoints entre Israël et la Cisjordanie. Même si la bande de Gaza est considérée comme une zone étanche, certains habitants possédant des permis spéciaux peuvent entrer et sortir d’Israël par le poste-frontière d’Erez.

Même si la décision de boucler la Cisjordanie et la bande de Gaza a été prise une semaine après une attaque terroriste mortelle à Jérusalem la semaine dernière, l’armée boucle régulièrement la Cisjordanie pendant les fêtes juives.

L’armée avait de même fermé les checkpoints de Cisjordanie pour Yom Kippour la semaine dernière, et pour Rosh Hashana au début du mois.

De plus, la police israélienne a annoncé samedi qu’elle augmenterait sa présence dans Jérusalem pour fournir une protection supplémentaire pendant les prochains jours, alors que de nombreux juifs religieux effectueront un pèlerinage dans la capitale pour la fête.

« Policiers, garde-frontières, officiers de renforcement et volontaires seront déployés dans toute la ville, là où il y a des rassemblements de foules : centres commerciaux et marchés, autour de la Vieille Ville et dans ses ruelles, et dans les zones autour des synagogues, afin de maintenir l’ordre et la sécurité », a déclaré la police dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...