La commission électorale victime d’imposture en ligne
Rechercher

La commission électorale victime d’imposture en ligne

Les imposteurs ont prétendu représenter la commission, demandant des renseignements personnels à leurs cibles sous des prétextes frauduleux

Une 'carte d'identité à puce' biométrique  (Crédit : Lior Mizrahi / flash 90)
Une 'carte d'identité à puce' biométrique (Crédit : Lior Mizrahi / flash 90)

Mercredi, la commission centrale électorale a mis en garde les citoyens israéliens contre des tentatives d’usurpation d’identité commis en son nom.

Dans un communiqué, la commission a déclaré qu’elles avaient reçu différents signalements de messages WhatsApp envoyés par des individus prétendant représenter la commission et demandant des renseignements personnels tels que le numéro de la carte d’identité, au prétexte mensonger qu’ils allaient changer de bureau de vote.

« La commission centrale électorale souhaite avertir le public de ne transmettre, sous aucun prétexte, des renseignements d’identité à quiconque se présentant comme un employé de la commission, » a-t-elle conseillé.

« La commission tient à souligner qu’elle n’entre pas en contact direct avec le public — que ce soit par téléphone, SMS, message WhatsApp ou tout autre messagerie électronique. »

Toutes les informations relatives aux prochaines élections du 9 avril ne sont disponibles que sur le site Internet de la commission, sa page Facebook, ou dans les médias, a rappelé le communiqué.

Des signalements réalisés sur Twitter ont évoqué des appels depuis le numéro 077-2734368, par une femme prétendant avoir besoin de renseignements personnels sur son interlocuteur afin d’indiquer le nouvel emplacement de son bureau de vote.

Il semblerait que la femme a demandé à ses correspondants la date d’émission de leurs cartes d’identité, ainsi que des renseignements tels que le nom de leur père.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...