Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

La compagnie israélienne El Al va suspendre ses vols vers l’Afrique du Sud fin mars

La compagnie nationale prévoit de mettre fin aux seuls vols directs entre Tel-Aviv et Johannesburg à partir du 1er avril, alors que les relations entre les deux pays continuent de se détériorer

Un avion El Al sur le tarmac de l'aéroport international Ben Gurion, en Israël, le 4 octobre 2022. (Crédit : Moshe Shaï/Flash 90)
Un avion El Al sur le tarmac de l'aéroport international Ben Gurion, en Israël, le 4 octobre 2022. (Crédit : Moshe Shaï/Flash 90)

La compagnie aérienne israélienne El Al a annoncé vendredi qu’elle suspendrait ses vols pour l’Afrique du Sud à partir de fin mars, arguant d’une baisse de la demande depuis le début de la guerre entre Israël et le groupe islamiste palestinien Hamas à Gaza et la plainte déposée par Pretoria qui accuse Israël de génocide.

« Suite à la situation sécuritaire actuelle, on constate une diminution significative de la demande des voyageurs israéliens vers diverses destinations, notamment Johannesburg », explique-t-elle dans un communiqué.

L’annonce intervient le jour où la Cour internationale de justice (CIJ) à La Haye (Pays-Bas), la plus haute juridiction de l’ONU, doit se prononcer sur des mesures urgentes réclamées par Pretoria, qui accuse Israël de génocide, et ce à la veille de la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste.

La Cour ne tranchera pas sur la question de savoir si Israël commet effectivement ou non un génocide. A ce stade, elle se prononcera sur des ordonnances d’urgence avant d’examiner l’affaire sur le fond, un processus qui peut prendre des années.

Ses ordonnances sont juridiquement contraignantes et sans appel mais elle n’a aucun moyen pour les faire appliquer. Et Israël a déjà laissé entendre qu’il ne se sentirait pas obligé de suivre sa décision.

El AL ne mentionne cependant pas ce dossier dans son communiqué. « La suspension de la ligne vers Johannesburg permettra l’expansion de l’activité vers des destinations existantes, parallèlement à l’examen d’options pour de nouvelles destinations », précise-t-elle.

L’Afrique du Sud soutient de longue date la cause palestinienne, le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), la liant souvent à sa propre lutte contre l’apartheid.

« Les Israéliens ne veulent pas prendre l’avion pour l’Afrique du Sud », a déclaré un porte-parole d’El Al. « Ils annulent des vols et les avions sont pratiquement vides… Nous comprenons la situation, car elle était différente auparavant. »

« Le fait que les Israéliens ne veuillent pas aller en Afrique du Sud, mais qu’ils veuillent aller ailleurs, nous aide à décider de faire une pause dans cette liaison » a ajouté le porte-parole.

El Al a déclaré qu’une fois qu’elle aurait cessé de desservir Johannesburg, elle déplacerait les gros-porteurs qu’elle utilise sur cette liaison pour développer ses destinations actuelles vers l’Amérique du Nord et Bangkok et Tokyo en Asie et examinera de nouveaux itinéraires.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.