La compagnie pétrolière Paz reçoit une amende de 275 100 shekels
Rechercher

La compagnie pétrolière Paz reçoit une amende de 275 100 shekels

La société a été reconnue responsable d’infraction à la réglementation sur la qualité de l'air en émettant des vapeurs de carburant dans l'air dans une station-service de Tel Aviv

Une station-service Paz à Haïfa. (Crédit : Mattes / Wikimédia / Domaine public)
Une station-service Paz à Haïfa. (Crédit : Mattes / Wikimédia / Domaine public)

Le ministère de la Protection de l’environnement israélien a imposé une amende de 275 100 shekels (71 201 euros) à la société pétrolière Paz en raison de l’émission de vapeurs de carburant dans l’air à la station-service de Florentine, en plein cœur de Tel Aviv, a annoncé un communiqué du ministère envoyé mi-septembre.

La société a ainsi été reconnue responsable d’infraction à la réglementation sur la qualité de l’air.

En mars dernier, des représentants du ministère de la Protection de l’environnement et des responsables de l’Autorité de l’environnement de la municipalité de Tel Aviv avaient découvert que, durant une livraison de carburant d’un camion-citerne à la station-service Paz du 116, rue Herzl, dans le quartier de Florentine à Tel Aviv, le système de récupération de la vapeur n’avait pas été activé.

Cela a ainsi provoqué une émission de vapeurs de carburant dans l’air et un risque de pollution atmosphérique, ce qui est contraire à la réglementation. L’amende a été payée récemment.

Le conducteur du camion avait contourné intentionnellement le système, qui réduit de 95 % les émissions de vapeurs. Il avait ainsi libéré de la vapeur dans l’environnement et causé une pollution de l’air dans la zone autour de la station, située à une dizaine de mètres seulement d’habitations.

Il s’agit de la première sanction financière prévue par le règlement sur la prévention de la pollution de l’air et des odeurs, qui a été mis en place en 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...