La culture ne mourra jamais à Tel Aviv, jurent les organisateurs d’un festival
Rechercher

La culture ne mourra jamais à Tel Aviv, jurent les organisateurs d’un festival

Le dernier festival en date dans la ville amènera les artistes en concert au musée d'art de Tel Aviv sur les écrans des habitations

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Le compositeur Shlomo Gronich va participer au festival "La culture ou mourir" de Tel Aviv, les 5 et 6 janvier 2021. (Autorisation :  Avihai Levy)
Le compositeur Shlomo Gronich va participer au festival "La culture ou mourir" de Tel Aviv, les 5 et 6 janvier 2021. (Autorisation : Avihai Levy)

Indépendamment de ce qui a pu arriver en cette année marquée par la pandémie de coronavirus, la culture ne mourra jamais, ont promis les organisateurs du festival Tarbut Onamut de Tel Aviv qui permettra de découvrir en ligne toute une série de concerts d’artistes locaux au début du mois de janvier.

Le festival – dont le nom est un jeu de mots sur les mots, en hébreu, désignant l’art et la culture (tarbout et omanout), et avec un échange de lettres dans omanout, qui devient onamout – ce qui signifie ‘la culture ou mourir’ – permettra d’assister à des performances d’artistes bien connus comme la chanteuse Marina Maximilian, la DJ Reif Cohen et le compositeur Shlomo Gronich.

« Tout le monde veut participer à tout ce qui peut se faire en ce moment », commente Shabi Mizrachi, directeur-adjoint de la culture et des arts et organisateur des événements au sein de la municipalité de Tel Aviv, qui a aidé à mettre en place les cinémas de type drive-in ou sur l’eau, ainsi que plusieurs événements retransmis sur internet. « Je n’ai qu’à téléphoner et on me dit : ‘Bien sûr, pour n’importe quoi – tout ce qu’on veut, c’est créer et travailler’. »

Les concerts, pour le festival, auront lieu à huis-clos au musée d’art de Tel Aviv, et ils seront filmés puis diffusés sur internet pour celles et ceux qui auront acheté leur billet.

La chanteuse Marina Maximilian va participer au festival « La culture ou mourir » de Tel Aviv, les 5 et 6 janvier 2021. (Autorisation : Ilanit Cohen)

Maximilian accueillera plusieurs invités et elle chantera le 5 janvier à 20 heures 30. Elle sera suivie, à 22 heures 30, par Shlomo Gronich, avec Mark Eliyahu au piano et à la guitare électrique à 22 heures 30. Parmi les œuvres de Gronich, des solos réalisés par des ouvriers qu’il a trouvé dans la rue et enregistrés.

La DJ Reif Cohen va participer au festival « La culture ou mourir » de Tel Aviv, les 5 et 6 janvier 2021. (Autorisation : Idan Barzani)

La DJ Reif Cohen prendra les manettes le 6 janvier à 22 heures 30, précédée par Maya Blazitzman et Matan Efrat qui présenteront pour la toute première fois leur nouvel album, « Indoors, », créé pendant le premier confinement. Leur musique sera accompagné par des danses du ventre et tribales d’Ofir Yanai et Alma Kravat Shemesh, jeunes membres de la troupe Batsheva.

Les billets pour assister en ligne à ces concerts sont disponibles sur Tarbutona au prix de 65 shekels par personne pour un seul concert, au prix de 120 shekels pour deux et au prix de 220 shekels pour les quatre événements.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...