La cyber-sécurité est un moteur de croissance crucial, selon l’IAI
Rechercher

La cyber-sécurité est un moteur de croissance crucial, selon l’IAI

La plus grande entreprise aérospatiale et militaire d’Israël a réalisé plus de 100 M$ de contrats en cybernétique en 2016

Kfir-7, Israeli Aircraft Industries. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
Kfir-7, Israeli Aircraft Industries. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

Israël Aerospace Industries Ltd. (IAI), la plus grande entreprise aérospatiale et militaire du pays, a déclaré avoir mis en place une division spéciale pour le domaine lié à la cyber-sphère de sa filiale ELTA Systems Ltd., une entreprise d’électronique militaire.

L’IAI a nommé Esti Peshin à la tête de cette division.

L’entreprise publique, qui fabrique des avions et d’autres produits civils et militaires, a déclaré qu’elle avait terminé l’année 2016 avec des contrats totalisant un montant de plus de 100 millions de dollars dans les domaines du cyber-renseignement, de la cyber-médecine et analyse légale et dans des centres de cyber-défense.

« Nous considérons la cyber-sphère comme un domaine d’activité stratégique et un moteur de croissance pour l’IAI, et attendons qu’elle continue à s’étendre de manière importante dans les prochaines années », a déclaré Joseph Weiss, PDG de l’IAI, dans un communiqué.

« Nous continuerons à investir dans les entreprises du secteur et dans des centres de recherche et développement pour continuer d’étendre le domaine. »

L’IAI perçoit la cyber-sécurité comme un domaine stratégique et une source de croissance. L’entreprise développe des cyber-solutions et des capacités sophistiquées pour le renseignement, la surveillance, l’identification et l’accessibilité, et propose à ses clients de outils pour lutter contre les cyber-attaques.

L’IAI gère des centres de R&D et d’innovation à Singapour, en Suisse et en Israël. L’entreprise dirige aussi l’Israël Cyber Company Consortium (I3C) qui est composé des plus grandes entreprises israéliennes du secteur.

Israël est perçu comme le leader mondial de la cyber-sécurité. Soixante-cinq cyber-start-ups ont été lancées dans le pays en 2016, et l’Etat juif maintient sa position de leader comme centre mondial de l’innovation en cyber-sécurité, a révélé un rapport de l’association Start-Up Nation Central.

L’année dernière, le montant record de 581 millions de dollars de capital a été levé par les start-ups de cyber-sécurité en Israël, une hausse de 9 % par rapport à 2015. Ce montant n’est dépassé que par celui des Etats-Unis, et représente 15 % des capitaux levés par les entreprises du secteur dans le monde entier.

A la fin de l’année 2016, il y avait 365 entreprises de cyber-sécurité en activité en Israël, contre 187 en 2012, selon les données compilées par Start-Up Nation et PitchBook.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...