Israël en guerre - Jour 192

Rechercher

La « Dame à l’éventail » de Gustav Klimt s’arrache pour 74 M de £ aux enchères

Sotheby's, qui a organisé la vente, a présenté cette œuvre, l'un des derniers tableaux réalisés par Klimt, comme "l'une des plus belles et précieuses jamais offertes en Europe"

Des personnes prennent des photos de "Dame à l'éventail" de Gustav Klimt lors de son exposition dans les salles de vente de Sotheby's à Londres, le 20 juin 2023. (Crédit : AP/Kirsty Wigglesworth)
Des personnes prennent des photos de "Dame à l'éventail" de Gustav Klimt lors de son exposition dans les salles de vente de Sotheby's à Londres, le 20 juin 2023. (Crédit : AP/Kirsty Wigglesworth)

Record d’Europe battu : le tableau du plus célèbre des peintres autrichiens Gustav Klimt la « Dame à l’éventail » a été adjugé mardi à Londres pour 74 millions de livres (plus de 86 millions d’euros), dépassant les estimations de la maison Sotheby’s, organisatrice de la vente.

La « Dame à l’éventail », œuvre tardive du peintre mort en 1918, détrône ainsi le précédent record européen détenu depuis février 2010 par une sculpture d’Alberto Giacometti, « Homme qui marche I », qui s’était vendue à l’époque pour 65 millions de livres, déjà chez Sotheby’s.

La maison Sotheby’s, qui a organisé la vente, avait présenté cette œuvre, l’un des derniers tableaux réalisés par Klimt (1862-1918), comme « non seulement la star de la saison estivale d’enchères à Londres, mais aussi l’une des plus belles et précieuses jamais offertes en Europe ».

Elle indiquait qu’elle pourrait se vendre à 65 millions de livres, bien en deçà du prix finalement obtenu sous le marteau, à l’issue d’une dizaine de minutes d’enchères et d’un suspense haletant dans les derniers instants où deux acheteurs potentiels restaient encore en course.

Une fois ajouté les frais inhérents à la vente, le vainqueur, dont l’identité n’a pas été dévoilée, devra débourser 85,3 millions de livres (près de 99 millions d’euros).

« Joie de Klimt »

Gustav Klimt avait commencé la toile en 1917, une année avant sa mort en 1918 à 55 ans.

La « Dame avec éventail » de Gustav Klimt est exposée dans les salles de vente de Sotheby’s à Londres, le 20 juin 2023. (Crédit : AP/Kirsty Wigglesworth)

On y voit une femme brune, à l’identité inconnue, vêtue d’une robe ample et l’épaule dénudée, tenant un éventail à la main. Derrière elle, on retrouve des motifs et couleurs souvent vus chez l’artiste, comme des oiseaux bleus et verts, des fleurs sur un fond jaune doré.

La toile faisait partie d’une collection privée depuis 1994, selon les informations données par Sotheby’s. Elle avait jadis appartenu à l’industriel viennois Erwin Bohler, puis à son frère, et à la veuve de ce dernier jusqu’aux années 1940.

Bien plus tard, dans les années 1988, elle a aussi appartenu à l’homme d’affaires et mécène américain Wendell Cherry.

« Respirant la liberté et la spontanéité, (le portrait) reflète la joie de Klimt à le peindre et à célébrer la beauté dans sa forme la plus pure », selon la maison de vente.

L’année dernière, lors d’une vente aux enchères chez Christie’s à New York de la collection d’art du cofondateur de Microsoft Paul Allen, un tableau de Klimt, « La forêt de bouleaux » avait été vendu pour 104,5 millions de dollars chez Christie’s à New York.

Parmi les autres ventes notables en Europe, « Le bassin aux nymphéas » de Claude Monet a été adjugé 40,9 millions de livres chez Christie’s à Londres en juin 2008, tandis que « L’empire des lumières » de René Magritte s’est vendu à 59,4 millions de livres chez Sotheby’s en mars 2022.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.