La fameuse centrale électrique de Tel Aviv va être transformée en appartements
Rechercher

La fameuse centrale électrique de Tel Aviv va être transformée en appartements

2 400 unités de logement seront construites sur le site, tandis que le bâtiment principal du générateur, avec sa cheminée unique sera préservé, selon les informations télévisées

Vue de la centrale électrique de Reading et de la rivière Yarkon à Tel Aviv, le 27 janvier 2020. (Crédit: Gershon Elinson/Flash90)
Vue de la centrale électrique de Reading et de la rivière Yarkon à Tel Aviv, le 27 janvier 2020. (Crédit: Gershon Elinson/Flash90)

La centrale électrique de Reading à Tel Aviv, une installation datant des années 1930 qui est devenue une partie emblématique du paysage nord de la ville, va être fermée et des milliers de logements construits à la place, a rapporté la Douzième chaîne mardi.

La centrale de gaz naturel, qui fournit toujours de l’électricité dans la région, sera démolie au cours des six prochaines années et 2 400 logements seront construits sur le terrain.

S’étendant sur 10 hectares, le site est évalué à environ 4 milliards de NIS et est le terrain immobilier le plus cher du pays, selon le rapport.

Le bâtiment à cheminée unique sera préservé. Les unités de logement ainsi que les zones commerciales et de loisirs seront construites autour.

De multiples réunions entre les ministères et la municipalité de Tel Aviv sur le sort de la centrale ont eu lieu avant que le ministère des Finances ne décide d’inclure le plan de construction de logements pour le site dans la « loi sur les arrangements », un projet de loi qui fait partie du budget de l’État et qui définit les nombreuses réformes structurelles, institutionnelles et politiques nécessaires pour que les chiffres fonctionnent.

La décision de réaffecter le site a été prise après qu’un comité interministériel a constaté que la centrale pouvait être fermée et que l’électricité qu’elle fournit au nord de Tel Aviv pouvait être fournie par d’autres solutions, selon le rapport.

Au début de l’année, le comité national des infrastructures a accepté de déposer les plans d’une centrale électrique au gaz du secteur privé appelée Kesem, près de Rosh Haayin et de la ville arabe de Kafr Qasim, dans le centre du pays, passant outre l’opposition des ministères de l’Énergie et de la protection de l’Environnement du gouvernement précédent, ainsi que des autorités municipales.

Il a également accepté la poursuite des plans pour OPC 2, une extension d’une usine de gaz existante, dans la ville côtière nord de Hadera – également sur l’opposition des autorités locales.

Les deux plans ont été déposés, ouvrant ainsi la voie à leur transfert aux comités de planification de district concernés pour commentaires, ainsi qu’à leur ouverture officielle au public pour commentaires et objections.

La centrale électrique de Reading a été construite en 1938 et baptisée du nom du président fondateur du précurseur de l’Israel Electric Corporation, Rufus Daniel Isaacs, un juif britannique qui était le marquis de Reading.

À une époque, elle fournissait un tiers de l’électricité de la Palestine mandataire britannique de l’époque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...