La famille Dawabsha espère des progrès dans le cas de l’incendie criminel
Rechercher

La famille Dawabsha espère des progrès dans le cas de l’incendie criminel

Le grand-père du seul survivant de l'attaque terroriste de Duma dit ne pas avoir été informé officiellement des développements de l'enquête

Ahmed Dawabsha, cinq ans, au centre médical Chaim Sheba à Tel Hashomer (Crédit : Eric Cortellessa / Times of Israël)
Ahmed Dawabsha, cinq ans, au centre médical Chaim Sheba à Tel Hashomer (Crédit : Eric Cortellessa / Times of Israël)

Le grand-père d’un garçon palestinien dont toute la famille a été tuée dans un incendie criminel en Cisjordanie a déclaré qu’il espérait que les informations sur une percée majeure dans une affaire de terrorisme juif faisaient référence à l’enquête sur cette attaque.
 
Les médias ont lundi largement rapporté lundi qu’un «développement majeur» dans une enquête en cours sur un incident de violence extrémiste juive, bien que la police et le Shin Bet n’aient pas souhaité dire de quelle affaire il s’agissait.

« Nous espérons que les développements dans l’enquête de terrorisme nous concernent », a déclaré Hussein Dawabshe au quotidien en hébreu Yedioth Ahronoth depuis le chevet du lit d’hôpital de son petit-fils Ahmed Dawabsha à l’hôpital Sheba près de Tel Aviv.

« Les services de sécurité ne nous ont pas informé si les derniers développements sont liés à nous; toutes les informations dont je dispose viennent des médias », a-t-il ajouté.

L’attaque à la bombe incendiaire de juillet contre la famille Dawabsha dans le village de Dauma avait tué Ali Dawabsha (18 mois) et mortellement blessé ses parents, qui sont morts dans les semaines suivantes.

Les décès ont provoqué la colère parmi les Palestiniens, en Israël et dans toute la communauté internationale. Le frère d’Ali, Ahmed, qui avait 4 ans à l’époque, a survécu à l’attaque, qui selon les services de sécurité israéliens, a probablement été commis par des extrémistes juifs.

L’attaque de Duma a été au centre d’une opération conjointe de la police israélienne et du Shin Bet, mais des critiques ont reproché aux autorités israéliennes de ne pas avoir produit d’acte d’accusation jusqu’à présent, invoquant une politique de double standard envers les actes de terrorisme de Juifs et de Paalestiniens.

Ahmed Dawabsha a subi une série d’opérations il y a quelques jours et dans deux semaines il devrait être transférer dans un service de rééducation.

Raz Somech, le chef du service de pédiatrie à l’hôpital Sheba, a déclaré à Yedioth que son patient avait reçu des soins visant à renouveler sa peau.

אחמד דוואבשה בן ה-5, היחיד ששרד את פיגוע השריפה בכפר דומא, יעבור לשיקום בעוד שבועיים. בינתיים אומרים סבו וסבתו: "אנחנו מקווים שההתפתחות בחקירת הטרור היהודי קשורה אלינו"http://bit.ly/1jxDImE(צילום: שאול גולן)

Posted by ‎ידיעות אחרונות Yedioth Ahronoth‎ on Tuesday, 1 December 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...