La famille Elovitch démissionne du conseil d’administration de Bezeq
Rechercher

La famille Elovitch démissionne du conseil d’administration de Bezeq

Une accusation a été lancée selon laquelle Netanyahu aurait conclu un accord avec Shaul Elovitch, propriétaire du site d'information Walla et actionnaire majoritaire de Bezeq

Shaul Elovitch, actionnaire majoritaire de Bezeq (Crédit : Capture d'écran Calcalist)
Shaul Elovitch, actionnaire majoritaire de Bezeq (Crédit : Capture d'écran Calcalist)

Shaul Elovitch et son fils Or, arrêtés dans l’enquête concernant une fraude liée à Bezeq, ont démissionné dimanche de l’entreprise de télécommunications, selon les médias israéliens.

Les administrateurs de l’entreprise se sont réunis pour discuter de l’enquête et ont reçu ces démissions.

Les administrateurs n’ont pas évoqué le remplacement de Stella Handler, PDG de la société, qui a également été arrêtée.

Dans l’enquête, le Premier ministre Benjamin Netanyahu est soupçonné d’avoir conclu un accord selon lequel Elovitch, propriétaire du site d’information Walla et actionnaire majoritaire de la société Bezeq, aurait influencé la couverture médiatique concernant Netanyahu et sa famille sur le site Walla, en échange d’un accord en faveur d’Elovitch avec le ministère des Communications qui représenterait potentiellement des centaines de millions de shekels.

Elovitch détient une participation dans Bezeq par l’intermédiaire d’une structure pyramidale : sa société Eurocom Communications Ltd contrôle Internet Gold-Golden Lines Ltd, qui à son tour contrôle B Communications Ltd. B Communications détient une participation de 26 % dans Bezeq, et le reste de Bezeq – 74 % – est détenu par le public israélien via des actions négociées à la Bourse de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...