La fois où Gal Gadot a rencontré Donald Trump lors du concours de Miss Univers
Rechercher
'On fait le service militaire, n’est-ce pas ? On connaît le Krav Maga et tout'

La fois où Gal Gadot a rencontré Donald Trump lors du concours de Miss Univers

L’actrice israélienne évoque en plaisantant l’entraînement militaire, le Krav Maga, comme ayant sans doute dissuadé le candidat républicain de ne jamais la toucher

Gal Gadot dans le "Late Late Show" de James Corden, le 21 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Gal Gadot dans le "Late Late Show" de James Corden, le 21 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’actrice israélienne Gal Gadot, qui joue le rôle de la super héroïne de fiction Wonder Woman dans le film éponyme qui va bientôt sortir, a évoqué en plaisantant sa formation militaire de Krav Maga comme étant la raison pour laquelle Donald Trump n’aurait jamais osé la toucher lors du concours de Miss Univers il y a 12 ans auquel elle avait participé et dont il était à l’époque le propriétaire.

Dans une interview accordée jeudi à l’émission The Late Late Show présenté par James Corden, celui-ci a interrogé Gadot sur son expérience en tant que Miss Israël en 2004, ce qui lui avait ouvert la porte pour le concours de Miss Univers qui appartenait à l’époque au candidat républicain à la présidentielle.

“Montrez-moi sur une poupée où il vous a touché”, a demandé Corden à Gadot, au milieu des rires du public et de Cher, qui était elle aussi invitée sur le plateau.

“Non, non, non,” a-t-elle répondu, hilare. “Je suis Israélienne, on fait le service militaire, n’est-ce pas ? On connaît le Krav Maga et tout”, a-t-elle ajouté, les bras singeant un mouvement d’art martial.

“Elle l’aurait touché, lui” s’est risquée Cher – “dans les organes génitaux”, l’a interrompue Gadot – “et il n’aurait jamais pu refaire un mouvement de sa vie”.

Trump a suscité une forte controverse récemment en raison d’un enregistrement audio et vidéo où il se vantait d’avoir embrassé et touché les parties intimes de certaines femmes, arguant de sa célébrité. Depuis la diffusion de ces enregistrements, environ 10 femmes se sont présentées, accusant le candidat républicain d’avances sexuelles inappropriées et non-consenties.

Gadot a expliqué que lorsqu’elle avait rencontré Trump, il y a dix ans, elle avait été “très impressionnée par ses cheveux”.

L’actrice israélienne a déclaré qu’elle avait regardé les trois débats présidentiels entre Trump et sa rivale démocrate Hillary Clinton, les qualifiant d’”intéressants”, mais de “dingues et ressemblant à un carnaval ».
Cher s’est montrée bien plus claire dans son opposition à Trump.

“Je ne comprends pas comment ce fou, ce fou et toucheur d’entrejambe en est où il est”, s’est exclamée Cher, tandis que Gadot riait à côté d’elle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...