Rechercher

La Fondation Aviram et Forbes lancent les « Aviram Awards – Tech For Humanity »

Le concours vise à distinguer les entrepreneurs du Moyen-Orient qui ont pour objectif de "rendre service à l'humanité à travers l'utilisation de la technologie et de l'innovation"

La Fondation de la famille Aviram et le magazine économique américain Forbes ont annoncé début novembre leur partenariat pour le lancement d’un concours annuel intitulé « Aviram Awards – Tech for Humanity ».

Le projet est destiné à récompenser les start-ups du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qui développent des solutions innovantes afin de relever les défis sociaux et environnementaux les plus urgents.

Les « Aviram Awards – Tech for Humanity » visent ainsi à distinguer les entrepreneurs pionniers de la région qui ont pour objectif de « rendre service à l’humanité à travers l’utilisation de la technologie et de l’innovation », a annoncé un communiqué.

Dans le cadre du concours, et ce pour la première fois, les meilleurs entrepreneurs de la région seront réunis sur une même scène lors d’un événement à Dubaï en mars 2022.

Ziv Aviram, président et directeur général de Mobileye, lors d’une conférence à l’hôtel Waldorf Astoria de Jérusalem, le 23 novembre 2016 (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Les « Aviram Awards – Tech For Humanity » représentent la première initiative lancée par la Fondation familiale israélienne Aviram, créée par Ziv Aviram, co-fondateur des solutions Mobileye et OrCam. Selon le communiqué, la mission de la famille Aviram « consiste à combiner l’innovation et la technologie de pointe avec la responsabilité sociale et l’action positive afin d’améliorer la vie de millions d’individus ».

Le concours est organisé pour « offrir un tremplin de croissance à long-terme à ces entrepreneurs et leur permettre de concrétiser leurs idées ». Pour cela, la Fondation familiale Aviram accorde un prix de 500 000 dollars et offre un mentorat d’experts au gagnant du grand prix, ainsi qu’un montant de 100 000 dollars au gagnant du premier prix et de 50 000 dollars au gagnant du second prix. Ces prix seront annoncés lors de la cérémonie prévue en mars à Dubaï.

Les candidatures peuvent être déposées par les entreprises basées en Algérie, au Bahreïn, en Égypte, en Israël, en Jordanie, au Maroc, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Cinq finalistes seront sélectionnés lors d’un événement de présentation virtuelle fin janvier 2022, avant d’avoir la possibilité de se présenter au jury en personne lors de la cérémonie en mars.

Les candidats peuvent se rendre sur le site du concours pour plus de renseignements et ont jusqu’au 10 décembre pour déposer leur dossier.

Les candidatures seront jugées par des ambassadeurs des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, « y compris des principaux dirigeants de premier plan et des pionniers de l’industrie dans les domaines de l’entrepreneuriat, de la technologie et du monde universitaire ».

« Depuis longtemps, nous célébrons à Forbes le pouvoir de l’entrepreneuriat afin de relever certains des plus grands défis de la société et de l’environnement », a déclaré Randall Lane, directeur du contenu et rédacteur en chef chez Forbes. « Nous sommes extrêmement ravis de nous associer à la Fondation familiale Aviram afin de mettre en lumière une nouvelle génération de start-ups au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Il y a tellement de potentiel inexploité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord qui ne demande qu’à être découvert et entretenu. »

« Après de nombreuses années de travail, j’ai découvert l’impact énorme qu’il peut y avoir en combinant affaires et technologie », a souligné Ziv Aviram, entrepreneur et fondateur de la Fondation familiale Aviram.

« Nous avons créé la Fondation Aviram pour exploiter ces forces et laisser un impact réel dans l’esprit des individus en Israël et dans la région. L’année dernière, nous avons reçu une opportunité sans précédent qui consiste à connecter Israël et les pays du Moyen-Orient grâce à une action commune prise dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Je suis ravi d’entamer ce projet avec ma famille et de rechercher la prochaine entreprise qui apportera une grande contribution à l’humanité et à nos vies Israël et au Moyen-Orient. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...