La France condamne les nouvelles constructions israéliennes
Rechercher

La France condamne les nouvelles constructions israéliennes

Le ministère des Affaires étrangères français a réagi à l'annonce de la construction de 3 000 nouveaux logements en Cisjordanie

L'implantation israélienne de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 25 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
L'implantation israélienne de Maale Adumim, en Cisjordanie, le 25 février 2016. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

« Les autorités israéliennes, indique le Quai d’Orsay, ont annoncé mardi l’approbation de 3 000 logements supplémentaires dans des colonies israélienne de Cisjordanie. En une semaine, ce sont l’équivalent de 6 000 logements qui ont été annoncés, soit le double du nombre des projets approuvés sur l’ensemble de l’année 2016″.

Ainsi, la France « condamne fermement cette décision. Elle rappelle, à nouveau, que la colonisation est contraire au droit international, notamment à la résolution 2334 du conseil de sécurité des Nations unies, et qu’elle compromet sérieusement les perspectives d’une paix juste et durable. »

Ces logements seront répartis entre Alfei Menashe (700 logements), Beitar Illit (650 logements), Beit Arye (650 logements), Nofim (200 logements), Nokdim, où habite Liberman (150 logements), Shilo (100 logements, Karnei Shomron (100 logements) et Metsudot Yehuda (100 logements).

Ces 2 502 logements seront principalement situés dans les grands blocs d’implantations, qui devraient rester sous souveraineté israélienne dans le cadre d’un accord de paix avec des échanges de territoires.

La location, la taille et le périmètre précis de ces blocs n’ont cependant jamais été définis entre Israéliens et Palestiniens.

Jeudi dernier, la municipalité de Jérusalem a donné son accord final à 153 nouvelles unités d’habitation.

« Nous construisons et nous continuerons à construire », a promis le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a affirmé que la présidence Trump représentait une « chance formidable » après les « pressions énormes » de l’administration Obama sur les implantations et l’Iran.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...