La frénésie du Black Friday surcharge les paiements par carte en Israël
Rechercher

La frénésie du Black Friday surcharge les paiements par carte en Israël

Le système a été soumis à plus de 10 000 transactions par minute. Le service est finalement revenu à la normale

Les acheteurs israéliens dans un centre commercial pour le Black Friday, le 23 novembre 2018 (Capture d'écran : Ynet)
Les acheteurs israéliens dans un centre commercial pour le Black Friday, le 23 novembre 2018 (Capture d'écran : Ynet)

Une frénésie d’achat a temporairement surchargé le système de paiement par carte de crédit en Israël dans la journée de vendredi, la frénésie entraînée par le Black Friday ayant entraîné plus de 10 000 transactions enregistrées par minute.

Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui se sont pressées dans les centres commerciaux, d’autres faisant leurs achats sur la Toile, avec une effervescence qui a entraîné une surcharge du système des cartes de crédit. De nombreux vendeurs ont fait état de problèmes d’autorisation des ventes et de connexions lentes.

Selon les Systèmes bancaires automatiques (ABS) – la compagnie en charge de gérer les transactions à la carte de crédit – ces difficultés n’ont touché qu’une petite proportion des ventes. Ils ont toutefois reconnu que le système avait été soumis à des « pressions inhabituelles » avec un pic de
10 000 transactions par minute.

« Les vendredis sont généralement considérés comme un jour animé en termes d’achats à la carte de crédit en Israël mais les montants atteints aujourd’hui se sont révélés inhabituellement importants en raison du Black Friday », a déclaré l’ABS au site Ynet.

Elle a ajouté que les choses étaient revenues à la normale dans l’après-midi.

Les acheteurs israéliens dans un centre commercial pour le Black Friday, le 23 novembre 2018 (Capture d’écran : Ynet)

Le Black Friday, journée de vente traditionnelle qui suit Thanksgiving aux Etats-Unis, est une importation récente au sein de l’Etat juif où les clients ont d’abord profité des ventes sur internet. Cette année, il s’est propagé dans les magasins qui ont offert d’importants rabais pour concurrencer les ventes en ligne à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...