La garde à vue de Raed Saleh prolongée jusqu’à lundi
Rechercher

La garde à vue de Raed Saleh prolongée jusqu’à lundi

Le prêcheur avait qualifié son arrestation de tactique pour faire diversion des enquêtes dont fait l’objet le Premier ministre Benjamin Netanyahu

Raëd Saleh, au centre, à son arrivée au tribunal de Rishon Lezion, le 15 août 2017. (Crédit ; Jack Guez/AFP)
Raëd Saleh, au centre, à son arrivée au tribunal de Rishon Lezion, le 15 août 2017. (Crédit ; Jack Guez/AFP)

La Cour des Magistrats de Rishon Lezion a prolongé la garde à vue du prêcheur tison musulman Raed Saleh, arrêté dans la nuit de lundi à mardi, pour quatre jours supplémentaires, jusqu’au 21 août.

Saleh, originaire de la ville israélienne de Umm al-Fahm, a été arrêté pour suspicion d’incitation à la violence et au terrorisme, ainsi que pour son soutien et sa participation à une organisation illégale, la branche nord du Mouvement islamique.

Saleh a qualifié son arrestation de tactique pour faire diversion des enquêtes dont fait l’objet le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...