Israël en guerre - Jour 62

Rechercher

La Grèce et le Brésil rapatrient leurs touristes présents en Israël

Plusieurs compagnies aériennes ont annulé leurs liaisons vers et depuis Israël en raison de la guerre

Illustration : Un avion d'El Al atterrissant, à l'aéroport israélien Ben Gurion près de Tel Aviv, le 20 octobre 2020. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Illustration : Un avion d'El Al atterrissant, à l'aéroport israélien Ben Gurion près de Tel Aviv, le 20 octobre 2020. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Le ministère grec des Affaires étrangères a annoncé dimanche œuvrer pour le rapatriement de « 149 touristes grecs » bloqués en Israël en guerre contre le groupe terroriste du Hamas. Un premier groupe de « 81 personnes » est attendu dans les prochaines heures à Athènes grâce à un vol régulier de la compagnie israélienne El Al.

Les autorités grecques, « par l’intermédiaire de l’ambassade de Grèce à Tel Aviv et du consulat général à Jérusalem, sont en contact permanent avec les ressortissants grecs qui se trouvent actuellement dans la région », a indiqué un communiqué ministériel.

Selon ce texte, « 149 visiteurs grecs ont déjà été enregistrés (pour quitter Israël, NDLR) et les procédures pour leur rapatriement sont lancées ».

À l’instar de nombreuses compagnies aériennes européennes, l’opérateur grec Aegean Airlines a annoncé samedi l’annulation de ses vols vers et depuis Israël pour 48 heures, « pour cause de récents développements » dans la région.

Pour sa part, la compagnie aérienne israélienne El Al a multiplié ses vols au départ d’Athènes vers Israël et vice versa, a-t-on appris de source aéroportuaire grecque.

Le site d’information grec Kathimerini a rapporté samedi soir que « vingt vols au départ d’Athènes devaient transporter environ 5 000 réservistes israéliens vers leur pays d’origine pour qu’ils rejoignent les forces armées ».

Pays traditionnellement pro-arabe, la Grèce a toutefois renforcé ces dernières années ses relations avec Israël notamment en matière énergétique, sécuritaire et touristique.

Le Premier ministre conservateur grec Kyriakos Mitsotakis a condamné samedi « fermement l’attaque terroriste atroce perpétrée contre Israël, qui a fait un grand nombre de victimes parmi les civils ».

« Nous sommes aux côtés du peuple israélien et soutenons pleinement son droit à l’autodéfense », a-t-il écrit sur X (ex-Twitter).

Une salve de roquettes tirées par des terroristes palestiniens depuis la ville de Gaza vers Israël, le 7 octobre 2023. (Crédit : EYAD BABA / AFP)

De son côté, le Brésil a lui aussi annoncé rapatrier ses ressortissants, mobilisant au moins six avions pour rapatrier ceux désirant quitter Israël et les Territoires palestiniens, a indiqué dimanche l’Armée de l’air.

« Nous avons six avions prêts », d’une capacité allant jusqu’à 230 passagers, a indiqué le commandant des forces aériennes Marcelo Damasceno à la presse après une réunion des ministères des Relations extérieures et de la Défense avec la présidence à Brasilia.

L’objectif est d’évacuer « tous les Brésiliens qui se trouvent dans la région et qui désirent » partir, a-t-il ajouté, les premiers vols étant prévus entre lundi et mardi.

M. Damasceno a précisé qu’un certain nombre de ressortissants avaient déjà quitté la région via des vols commerciaux.

Le gouvernement estime à 14 000 le nombre de Brésiliens résidant en Israël et à 6 000 ceux vivant dans les Territoires palestiniens, « la grande majorité d’entre eux » ont été affectés par les attaques, selon un communiqué du ministère des Relations extérieures.

Interrogé par l’AFP, le ministère n’a pas précisé si des Brésiliens se trouvaient parmi les victimes et les disparus.

Samedi, le président Luiz Inacio Lula da Silva avait dénoncé sur les réseaux sociaux des « attaques terroristes perpétrées contre des civils » en Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.