La Histadrout annonce un conflit de travail
Rechercher

La Histadrout annonce un conflit de travail

Le chef de la centrale syndicale prépare une grève du secteur public après que les négociations salariales soient dans l'impasse

Le président de la centrale syndicale Histadrout Avi Nissankorn (au centre) parle à la Knesset le 30 août 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Le président de la centrale syndicale Histadrout Avi Nissankorn (au centre) parle à la Knesset le 30 août 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Le chef de la centrale syndicale Histadrout, Avi Nissankorn, a annoncé un conflit de travail dans le secteur public après que des négociations avec le ministère des Finances sur un nouvel accord salarial pour les fonctionnaires aient atteint une impasse.

Le comité exécutif et de coordination de la Histadrout a été convoqué mercredi matin pour une réunion d’urgence, avec Nissenkorn, et les présidents des deux syndicats d’enseignants Yossi Wasserman et Ran Erez. Le comité a voté à l’unanimité pour l’annoncer d’un conflit de travail.

La décision affectera potentiellement des centaines de milliers de fonctionnaires, notamment dans les ministères, les employés civils travaillant pour l’armée, les enseignants, les infirmières, les travailleurs sociaux, et les employés des municipalités et des conseils locaux.

L’annonce est une étape préliminaire avant une éventuelle grève générale. Selon la loi israélienne, le syndicat doit attendre deux semaines avant de pouvoir transformer le litige en une grève générale.

ההסתדרות הכריזה על סכסוך עבודה במגזר הציבורייו"ר ההסתדרות אבי ניסנקורן הכריז על סכסוך עבודה במגזר הציבורי, על רקע מבוי סתום אליו הגיע המשא ומתן עם האוצר לחתימת הסכם שכר חדש לעובדי המגזר. הסתדרות המורים וארגון המורים הודיעו על הצטרפותם לסכסוך ולמאבק. ציבור העובדים יפעל כמקשה אחת. סכסוך העבודה יחול על מאות אלפי עובדים, ביניהם עובדי המשרדים הממשלתיים, אזרחים עובדי צה"ל, מורים, אחיות, עובדי כוח עזר, עובדים סוציאליים, תומכי רפואה ועובדי הרשויות המקומיות. יו"ר ההסתדרות ניסנקורן אמר: "שכר העובדים בישראל נמוך מדי ובתוך כך גם שכר עובדי המגזר הציבורי. אני דורש מפקידי האוצר להפסיק את הסחבת בה הם נוקטים מצדם במהלך המשא ומתן ולהעלות את שכר עובדי המגזר הציבורי לו הם זכאים וראויים". בנושא הפגיעה המתכוננת בביטוח הסיעודי ובציבור העובדים המבוטחים בקרנות הפנסיה החדשות אמר ניסנקורן: "לא נאפשר את הצעדים החד-צדדיים והדרקוניים שמתכנן האוצר"

Posted by ‎Histadrut – ההסתדרות החדשה‎ on Wednesday, 25 November 2015

« Les salaires des employés en Israël sont trop bas et cela inclut les travailleurs du secteur public, » a dit Nissenkorn a selon le site en hébreu Ynet.

« Je demande que les fonctionnaires du Trésor cessent de traîner les pieds dans la négociation sur l’augmentation des salaires des fonctionnaires, une augmentation qu’ils méritent. »

Nissenkorn a également critiqué une réforme prévue dans les paiements de l’assurance nationale pour les frais de santé. En vertu de la réforme, a-t-il dit, des milliers d’employés qui paient l’assurance maladie par l’intermediaire de leur lieu de travail verront les cotisations patronales considérablement réduites.

« Tel qu’elle est, la réforme va mettre fin à l’assurance collective. Les personnes âgées et les retraités méritent de vivre dans la tranquilité et de savoir qu’ils ne doivent pas craindre le cas où un jour ils auraient besoin de soins », a-t-il dit.

La Histadrout se bat contre la mise en œuvre de la réforme, qui a été décidée il y a un an.

Nissenkorn a aussi critiqué une modification prévue dans le domaine des nouvelles caisses de retraite. Selon la Histadrout, les réformes proposées par le gouvernement nuiraient à quelque 2 millions de salariés, en ajustant la méthode de calcul des intérêts.

Pour certains employés, la nouvelle méthode réduirait leurs retraites de près de moitié.

« Le changement planifié par l’État sape l’objectif fondamental d’une caisse de retraite – de maintenir la qualité de vie d’un employé à sa retraite. Les taux de pension en diminution constante sont l’un des pires maux du marché actuel, et cela devrait être traité conjointement et à bon escient et non par les mesures unilatérales draconiennes que le Trésor envisage de faire. Nous ne permettrons pas les graves atteintes faites aux travailleurs et au filet de sécurité sociale des retraités », a-t-il déclaré.

Wasserman et Erez ont tous deux publié des communiqués seoutenant la décision de Nissenkorn.

Wasserman a également dit que le syndicat des enseignants se réunira dimanche pour décider sur l’opportunité d’appeler à un conflit de travail sur les salaires et les autres points de désaccord avec le gouvernement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...